AMANTADINE SULFATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/11/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    sulfate de 1-aminoadamantane

    Ensemble des dénominations


    CAS : 31377-23-8 autre dénomination : SULFATE D'AMANTADINE
    bordereau : 1957
    sel ou dérivé : AMANTADINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : AMANTADINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIVIRAL (principale certaine)
      INFLUENZA A EXCLUSIVEMENT

    2. ANTIPARKINSONIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      - Action antivirale :
      Action sur certains myxovirus, tout particulièrement l'influenza A.
      Agirait en empêchant la pénétration du virus dans la cellule et / ou sur la décapsidation. Pas d'action virulicide directe.
      - Action antiparkinsonienne :
      Stimulant dopaminergique indirect ; stimulerait directement les récepteurs dopaminergiques et inhiberait le recaptage de la dopamine.
      L'activité antiparkinsonienne pourrait être la conséquence du blocage des récepteurs au N-méthyl-D-Aspartate :
      - Eur J Pharmacol 1992;213:439-443.
      Le blocage des récepteurs glutamatergiques de type NMDA présents sur les interneurones cholinergiques striataux (en bloquant la libération d'acétylcholine) pourrait contribuer à l'activité antiparkinsonienne :
      - JPET 1992;263:717.

    2. secondaire
      Etude 'in vitro' sur le virus de l'hépatite C: pas d'effet inhibiteur sur les enzymes virales:
      - J Infect Dis 2000;181:331-334

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARKINSONIEN (principal)

    2. ANTIVIRAL (principal)
      Influenza A, exclusivement.

    3. ANTIGRIPPAL (principal)
      Influenza A, exclusivement.

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE DE PARKINSON (principale)
      - Neurology 1998;50:1211-1212.
      - Neurology 1998;50:1323-1326.
      Permettrait de réduire les dyskinésies induites par la DOPA thérapie :
      - Movement Disorders 1998;13:851.
      - Arch Neurol 1999;56:1383-1386.

    2. SYNDROME PARKINSONIEN (principale)

    3. GRIPPE (principale)
      Prophylaxie et traitement des sujets à haut risque (non vacciné,sujet âgé, insuffisant cardiaque ou respiratoire, immunodéprimé, hémodialisé).
      Prophylaxie de la grippe de l'enfant :
      - Lancet 1984;1:502.
      Ne prévient pas les infections dues au virus B :
      - Med Letter (France) 1985;7:97-98.
      Traitement de l'encéphalopathie à virus influenza:
      -Pediatr Infect Dis J 1999;18:734

    4. GRIPPE(PREVENTION) (à confirmer)
      Tenir compte des effets secondaires, notamment neurologiques

    5. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL DES NEUROLEPTIQUES (secondaire)
      Deux cents à quatre cents milligrammes p