PIPROCURARIUM IODURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    diméthyliodure de alpha-phényl alpha-piperidinoacétate de 2-(2-diméthylamino éthoxy)éthyle

    Ensemble des dénominations


    CAS : 3562-55-8 DCI : IODURE DE PIPROCURARIUM
    autre dénomination : IODURE DE PIPROCURARIUM
    bordereau : 190
    code expérimentation : LD 2480
    rINN : PIPROCURARIUM IODIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. CURARISANT (principale certaine)

    2. CURARISANT NON DEPOLARISANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agit au niveau de la jonction myoneurale: empêche la dépolarisation par inhibition compétitive de l'accès de l'acétylcholine aux récepteurs de la plaque motrice.
      Action réversible en présence d'un excès d'acétylcholine ou d'un anticholinestérasique.

    Effets Recherchés

    1. CURARISANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CURARISATION (principale)

    Effets secondaires

    1. HYPOTENSION ARTERIELLE (A CONFIRMER )
      Par analogie avec la tubocurarine.

    2. BRONCHOSPASME (A CONFIRMER )
      Par analogie avec la tubocurarine.

    3. HYPERSENSIBILITE (A CONFIRMER )
      Par analogie avec la tubocurarine, qui provoque exceptionnellement des réactions anaphylactoïdes , puvant apparaitre lors de la première injection.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    2. TERRAIN ALLERGIQUE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    3. INSUFFISANCE RENALE MODEREE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    Contre-Indications

    1. MYASTHENIE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    2. INSUFFISANCE RENALE SEVERE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE
      Par analogie avec la tubocurarine.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse chez l'adulte:
    Trois à quatre milligrammes par injection pour une durée d'action de 15 minutes.

    Usage stristement réservé aux anesthésistes en milieu hospitalier, nécessité absolue d'un matériel d'assistance respiratoire.

    Bibliographie

    - Elsevier Publ 1959; Bovet: Curare and curare-like agents.
    - Actual Pharmacol 1960;13:63-107.
    - Médicaments organiques de synthèse 1970;3:241-266.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil