CALCIUM FOLINATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-[4-(2-amino-5-formyl-5,6,7,8-tétrahydro-4-hydroxyptéridin-6-yl-méthylamino)benzoyl]-L(+) glutamate de calcium

    Ensemble des dénominations

    BAN : CALCIUM FOLINATE
    CAS : 1492-18-8 (calcium folinate anhydre)
    CAS : 6035-45-6 (calcium folinate pentahydrate)
    DCIR : FOLINATE DE CALCIUM
    autre dénomination : CALCIUM LEUCOVORIN
    autre dénomination : FOLINATE CALCIQUE
    autre dénomination : FOLINATE DE CALCIUM
    autre dénomination : LEUCOVORINE CALCIQUE
    code expérimentation : NSC-3590
    rINN : CALCIUM FOLINATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : FOLINIQUE ACIDE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. VITAMINE (principale certaine)

    2. ANTIDOTE DES ANTIFOLIQUES (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Métabolite actif de l'acide folique, directement utilisable dans la biosynthèse des bases puriques et pyrimidiques.
      Intervient dans l'interconversion serine glycocolle, la formation de la methionine à partir de l'homocystéine.
      Intervient dans la synthèse des acides nucléiques.
      Rôle important dans l'hématopoièse.

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE B9 (principal)

    2. ANTIDOTE DES ANTIFOLIQUES (principal)

    3. ANTIANEMIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ACCIDENT HEMATOLOGIQUE DES ANTIFOLIQUES (principale)

    2. INTOXICATION PAR LE METHOTREXATE(PREVENTION) (principale)

    3. ANEMIE MACROCYTAIRE NON BIERMERIENNE (secondaire)

    4. CANCER DU COLON (principale)
      Cancer colo-rectal, au stade évolué, en association au 5-FU :
      -Gastroenterol Clin North Am 1988;17:873-886.
      - Prescrire 1992;12:70.
      Après résection chirurgicale des stades B2 et C , en association avec le 5-FU :
      - Lettre Médicale 1993;131.
      Adjuvant à la chimiothérapie par 5-FU, essai randomisé positif :
      - Gastroenterology 1994;106:899-906.
      En association au 5-FU dans les formes métastasées:
      - Cancer 1997;80:1179-1187.

    5. CHOLANGIOCARCINOME (principale)
      Etude pilote chez 14 malades inopérables: l'association leucovorine + 5FU + carboplatine entrainerait 20% de réponses objectives:
      - Cancer 1998;82:2321-2325.

    6. CANCER DU PANCREAS (à confirmer)
      Etude chez 42 malades ateints de formes évoluées de l'assocition gemcitabine/tegafur+uracile/folinate de calcium. Activité modérée et faible toxicité:
      - Cancer 2000;89:1706-1713

    Contre-Indications

    1. ANEMIE DE CAUSE INCONNUE

    2. GROSSESSE
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE
    - 2 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)
    - 3 - BUCCALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire ou intraveineuse (perfusion) chez l'adulte:
    * Antidote:
    Perfusion IV de cent vingt milligrammes pendant 12 heures, puis douze à quinze milligrammes IM toutes les 6 heures (4 à 5 fois).
    * Dans les anémies mégaloblastiques:
    - chez l'adulte:
    Dix milligrammes par jour pendant 10 à 15 jours.
    Ne pas prescrire ce produit pour une anémie de diagnostic incertain; l'acide folique peut aggraver le syndrome neuroanémique Biermérien.
    - chez l'enfant anémique:
    Un milligramme par kilo et par jour avec possibilité d'administrer une dose de charge de dix milligrammes.

    Dans les aphtoses: bains de bouche avec du folinate de calcium injectable.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale
    - 3 - ELIMINATION voie sudorale
    - 4 - ELIMINATION hémodialyse
    - 5 - REPARTITION lait

    Absorption
    Facilement résorbé par le tractus digestif et par voie parentérale.
    Pic plasmatique au bout d'une heure après administration par voie orale.
    Répartition
    Mis en réserve dans le foie.
    Passe dans le lait.
    Elimination
    Voie rénale.
    Voie fécale.
    Sueur
    dialysable.

    Bibliographie

    - Cancer 1997;80:1179-1187.
    - Dossier du CNHIM 2001;22:209

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil