BENCYCLANE FUMARATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [(BENZYL-1 CYCLOHEPTYL-1)OXY]-3 N,N-DIMETHYL PROPYLAMINE HYDROGENO FUMARATE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 14286-84-1
    autre dénomination : FUMARATE DE BENCYCLANE autre dénomination : BENCYCLANE FUMARATE HYDROGENE
    bordereau : 2384
    rINNM : BENCYCLANE FUMARATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : BENCYCLANE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. VASODILATATEUR MUSCULOTROPE (principale certaine)

    4. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    5. VASODILATATEUR CEREBRAL (principale certaine)

    6. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (secondaire certaine)

    7. ANTISEROTONINE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Spasmolytique de type musculotrope.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principal)

    2. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS (principale)
      L'effet bénéfique sur certaines manifestations de l'artérite n'a pas été confirmé par des essais cliniques contrôlés:
      - Lyon Med 1979;242:699-701.
      - Angeiologie 1979;3:119 ET 121.

    Effets secondaires

    1. RETENTION D'URINE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ADENOME PROSTATIQUE

      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    2. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    4. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)

    5. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    6. SOMNOLENCE (CERTAIN FREQUENT)

    7. VERTIGE (CERTAIN FREQUENT)

    8. HALLUCINATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE

    9. PSYCHOSE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE

    10. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE

    Précautions d'emploi

    1. SUJET AGE

    2. HYPOTENSION ARTERIELLE

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE
      Risque de rétention aiguë des urines.

    2. ETAT DE CHOC
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    4. INSUFFISANCE CARDIAQUE DECOMPENSEE

    5. CARDIOPATHIE CONGENITALE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - INTRAVEINEUSE
    - 3 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Quatre cents milligrammes par jour en plusieurs prises.
    dose maximale: six cents milligrammes par jour en plusieurs prises.

    Dose usuelle par voie intraveineuse en injection lente ou en perfusion dans 250 à 500 ml de soluté isotonique:
    Cent milligrammes par jour.
    dose maximale: quatre cents milligrammes par jour.

    Surveillance de la pression artérielle.

    Bibliographie

    - Arzneimittel Forschung 1970;20:1337.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil