AMISULPRIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    4-amino-N-[(1-éthyl-2-pyrrolidinyl)méthyl]-5- (éthylsulfonyl)-2-méthoxybenzamide

    Ensemble des dénominations


    CAS : 71675-85-9 DCF : AMISULPRIDE
    DCIR : AMISULPRIDE
    autre dénomination : AMINOSULTOPRIDE
    bordereau : 2773
    code expérimentation : DAN-2163
    rINN : AMISULPRIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. NEUROLEPTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Neuroleptique atypique, antagoniste des récepteurs dopaminergiques D2, en particulier au niveau des zones limbique et hippocampique. Exerce à faible dose un effet désinhibiteur et un effet antiproductif à forte dose. Dépourvu d'effet cataleptigène.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPSYCHOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SCHIZOPHRENIE (principale)

    2. BOUFFEE DELIRANTE (principale)

    3. DEPRESSION (secondaire)
      Dépression chronique modérée :
      - CNS Drugs 1999 ;101:471-483.

    Effets secondaires

    1. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    2. POIDS(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      La prise de poids peut être importante.

    3. GYNECOMASTIE (CERTAIN RARE)

    4. GALACTORRHEE (CERTAIN RARE)

    5. AMENORRHEE (CERTAIN RARE)

    6. PROLACTINEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    7. TROUBLE DE LA LIBIDO (CERTAIN TRES RARE)
      Augmentation ou diminution du désir sexuel.

    8. IMPUISSANCE (CERTAIN RARE)

    9. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL (CERTAIN FREQUENT)

    10. DYSTONIE AIGUE (CERTAIN FREQUENT)
      Dystonie à type de torticolis spasmodique, trismus, crises oculogyres, protrusion linguale.

    11. AKATHISIE (CERTAIN RARE)

    12. SYNDROME MALIN DES NEUROLEPTIQUES (A CONFIRMER )
      Un cas chez un patient âgé et dément :
      - Eur J Neuropsychopharmacol 2000;10,Suppl3:357.

    13. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etudes faites sur trois espèces :
      Rat, souris, lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE
      Réduire la posologie.

    2. EPILEPTIQUE
      Risque de crise d'épilepsie.

    3. SUJET AGE

    4. GROSSESSE

    5. ALLAITEMENT

    6. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      Risque de somnolence.

    7. UTILISATEUR DE MACHINE
      Risque de somnolence.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - INTRAMUSCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Posologie chez l'adulte :
    1 - Etats déficitaires :
    - voie orale, doses usuelles : cinquante à deux cent cinquante milligrammes par jour en une à deux prises.
    2 - Etats productifs :
    - voie intramusculaire, doses usuelles : quatre cents milligrammes par jour en deux injections, pendant trois à cinq jours.
    - voie orale : six cents à douze cents milligrammes par jour en deux prises, en relai de la voie intramusculaire.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION à 40 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 35% à 45%.
    Existence d'un effet de premier passage hépatique.
    Pic plasmatique atteint 1.5 à 3 heures après une prise orale.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 40%.
    Métabolisme
    Métabolisé en produits inactifs.
    Existence d'un effet de premier passage hépatique.
    Elimination
    (RENALE)
    (FECES)

    Bibliographie

    - CNS Drugs 1996;6:237-256. (Revue Générale)
    - CNS Drugs 1999;101:471-483.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil