RIBONUCLEASE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 19/1/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2-polyribonucléotide-oligonucléotido-transférase

    Ensemble des dénominations


    CAS : 9001-99-4 autre dénomination : RNase
    bordereau : 1893

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIOEDEMATEUX (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    3. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    4. ANALGESIQUE (secondaire certaine)

    5. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur la phase primaire de l'inflammation.
      Protéolytique : clivage de l'acide ribonucléique.

    2. secondaire
      Action antalgique indépendante de l'action antiinflammatoire probablement par action au niveau des corps de Nissl.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    2. ANTALGIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DOULEUR INFLAMMATOIRE (principale)

    2. HEMATOME (principale)

    3. ENTORSE (principale)

    4. OEDEME INFLAMMATOIRE (principale)

    5. INFLAMMATION (principale)
      En ORL, stomatologie et phlébologie.

    6. INFECTION VIRALE(PREVENTION) (à confirmer)
      La présence de ribonucléase dans le lait aurait un effet protecteur antiviral (virus à ARN) pour le nourrisson :
      - Lancet 1977;1:431.

    7. ENCEPHALITE A TIQUES (à confirmer)
      - Arch Neurol 1976;33:598.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    2. DIARRHEE (CERTAIN )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. SENSIBILISATION CONNUE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles :
    - Pommade à 25 unités AE par gramme: trois applications par jour.
    - Voie orale: soixante à cent vingt unités AE par jour en plusieurs prises.
    En cas d'inflammation d'origine infectieuse, un traitement antiinfectieux spécifique sera prescrit.

    Bibliographie

    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil