DESFLURANE

Introduction dans BIAM : 13/2/1995
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    1,2,2,2-tétrafluoroéthyl-difluorométhyléther

    Ensemble des dénominations


    CAS : 57041-67-5 DCIR : DESFLURANE
    USAN : DESFLURANE
    bordereau : 2986
    code expérimentation : I-653
    dci : desflurane
    rINN : DESFLURANE
    sel ou dérivé : ENFLURANE
    sel ou dérivé : ISOFLURANE
    sel ou dérivé : METHOXYFLURANE
    sel ou dérivé : SEVOFLURANE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 07/12/94

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principale certaine)

    2. ANESTHESIQUE VOLATIL HALOGENE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Analogue fluoré de l'isoflurane, s'en distinguant par une induction et une récupération plus rapide mais une plus faible puissance (Concentration Minimale Alvéolaire comprise entre 6 et 7 %).

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE GENERALE (principale)
      - Drugs 1995;50:742-767.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    3. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    5. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    6. HYPERTHERMIE MALIGNE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUSCEPTIBILITE GENETIQUE


      Un cas chez un patient ayant également reçu du suxaméthonium (un autre cas aurait déjà été décrit) :
      - Anesth Analg 1997;85:461-462.

    7. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)
      Lors de l'induction anesthésique.

    8. TOUX (CERTAIN TRES RARE)

    9. SIALORRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    10. LARYNGOSPASME (CERTAIN TRES RARE)

    11. DEPRESSION CARDIORESPIRATOIRE (CERTAIN RARE)

    12. LEUCOCYTOSE (A CONFIRMER )

    13. HEPATITE (A CONFIRMER )
      Un cas, chez un sujet exposé plusieurs années aupravant à l'halothane :
      - Anesthesiology 1995;83:1125-1129.
      Un cas sévère débutant 12 jours après l'anesthésie:
      - Hepatology 1999;29:613.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    3. FOETOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL
      A fortes doses prolongées chez le rat, le lapin.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CORONARIENNE
      Risque d'ischémie myocardique.

    2. HYPOVOLEMIE
      Réduire la posologie.

    3. HYPOTENSION ARTERIELLE
      Réduire la posologie.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE AUX ANESTHESIQUES HALOGENES

    2. GROSSESSE
      Information manquante.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - RESPIRATOIRE

    Posologie et mode d'administration

    Induction : concentrations de quatre à onze pour cent.
    En entretien associé au protoxyde : concentrations de deux à six pour cent.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie pulmonaire
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Induction d'une anesthésie chirurgicale en 2 à 4 minutes après inhalation de concentrations de 4 à 11 %.
    Répartition
    Coefficient de partage sang/tissu=0,42.
    Métabolisme
    N'est pratiquement pas métabolisé : 0,02% de desflurane inhalé subit une biodégradation hépatique en dérivés métaboliques non toxiques.
    Elimination
    (VOIE PULMONAIRE)
    Elimination très rapide par les poumons.
    (VOIE RENALE)
    Une très faible quantité de métabolites est éliminée dans les urines.

    Bibliographie

    - Dossier technique produit SUPRANE 1994, PHARMACIA S.A. (CREATION)
    - Clin Pharmacokinet 1994;27:6-18. (REVUE GENERALE)*
    - Drugs 1995;50:742-767.*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil