ORNIPRESSINE

Introduction dans BIAM : 22/5/1995
Dernière mise à jour : 20/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    L-ornithine 8-vasopressine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 3397-23-7 DCF : ORNIPRESSINE
    DCIR : ORNIPRESSINE
    dci : ornipressine
    rINN : ORNIPRESSIN

    Proprietés Pharmacologiques

    1. VASOCONSTRICTEUR (principale certaine)

    2. HEMOSTATIQUE (principale certaine)

    Effets Recherchés

    1. VASOCONSTRICTEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HEMORRAGIE POSTOPERATOIRE(PREVENTION) (principale)
      Prophylaxie et traitement des hémorragies en chirurgie, gynécologie, obstétrique, urologie, ORL.

    2. SYNDROME HEPATORENAL (à confirmer)
      Permettrait une amélioration importante de la fonction rénale, en association avec l'expansion volémique.
      Cependant l'usage est limité par la fréquence des complications ischémiques:
      - Hepatology 1998;27:35-41.
      Etude pilote chez 7 malades : l'association ornipressine et dopamine a entraîné une amélioration de la fonction rénale chez 4 malades :
      - Hepatology 1999;30:870-875.

    Effets secondaires

    1. PALEUR (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      APPLICATION LOCALE

    2. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    4. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    5. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CORONARIENNE
      Risque de coronaroconstriction.

    2. INFARCTUS DU MYOCARDE(ANTECEDENT)
      Risque de coronaroconstriction.

    3. GROSSESSE
      Risque d'ischémie de l'utérus gravide.

    4. HYPERTENSION ARTERIELLE

    Contre-Indications

    1. INFARCTUS DU MYOCARDE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles :
    - en adjuvant de l'anesthésie locale (infiltration régionale) :
    * une Unité Internationale pour dix millilitres d'anesthésique,
    * cinq Unités Internationales pour trente millilitres d'anesthésique dans les régions très vascularisées.
    - Instillations ou tamponnements dans les hémorragies en nappes :
    * cinq à dix Unités Internationales dans dix à vingt millilitres de soluté isotonique).

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil