MELOXICAM

Introduction dans BIAM : 23/7/1996
Dernière mise à jour : 23/3/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    4-hydroxy-2-méthyl-N-(5-méthyl-2-thiazolyl)-2H-1,2-benzothiazine-3-carboxamide-1,1-dioxide

    Ensemble des dénominations

    BAN : MELOXICAM
    CAS : 71125-38-7
    DCF : MELOXICAM
    DCIR : MELOXICAM
    bordereau : 3035
    code expérimentation : UH-AC-62
    dci : méloxicam
    rINN : MELOXICAM

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibiteur de la cyclooxygénase présentant une affinité préférentielle vis à vis de l'isoforme inductible (cox2) impliquée dans les phénomènes inflammatoires :
      - J Pharmacol Exp Ther 1999;290:276-280.
      Cette sélectivité permettrait de réduire la fréquence des effets secondaires gastro-intestinaux et rénaux liés à l'inhibition de l'isoforme constitutive (cox1).
      Bien qu'inhibant la production de thromboxane, le meloxicam n'exercerait pas d'activité antiagrégante plaquettaire chez l'homme à la dose de
      15 mg/j :
      - Clin Pharmacol Ther 1999;66:425-430.
      Inhibiteur de la cox2 :
      - Drugs 2000;59:1207-1216.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. POLYARTHRITE RHUMATOIDE (principale)

    2. ARTHROSE (principale)
      Bonne efficacité et bonne tolérance du traitement symptomatique de l'arthrose :
      - Arch Intern Med 2000;160:2947-2954.

    3. SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE (principale)

    4. DOULEUR POSTOPERATOIRE (à confirmer)
      Par voie rectale, après hystérectomie abdominale :
      - Br J Anaesth 2000:84:151-154.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    2. ULCERE GASTRODUODENAL (CERTAIN RARE)

    3. DYSPEPSIE (CERTAIN RARE)

    4. ERYTHEME POLYMORPHE (A CONFIRMER )
      Un cas après 8 jours de traitement:- Am J Med 1999;107:532-534

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL(ANTECEDENT)

    2. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. ULCERE GASTRODUODENAL

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - Adulte : sept et demi à quinze milligrammes par jour en une prise.

    Les modifications de cinétique ne justifieraient pas d'ajustement de posologie en cas d'insuffisance rénale modérée :
    - Br J Clin Pharmacol 1997;43:35-40.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 99.50 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 20 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 50 % voie rénale
    - 4 - ELIMINATION 50 % voie fécale

    Absorption
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 89%. Le pic plasmatique est atteint en 4 à 5 heures.
    Peu d'effet de la nourriture sur son absorption.

    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 99,5%.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est en moyenne de 20 heures.
    En cas de cirrhose, pas de modification significative des paramètres pharmacocinétiques :
    - Clin Drug Invest 1996;11:97-107.
    Métabolisme
    Le méloxicam est transformé dans le foie en métabolites inactifs par l'isoenzyme 2C9 et dans une moindre mesure par l'isoenzyme 3A4 du CYP450 :
    - Med Letter 2000;22:58-60.
    Elimination
    *Voie rénale : environ 50% de la dose administrée sont éliminés dans les urines.
    *Voie fécale : environ 50% de la dose administrée sont éliminés dans les fèces.

    Bibliographie

    - Eur J Clin Pharmacol 1995;48:247-251.
    - Eur J Clin Pharmacol 1995;48:269-272.
    - Br J Clin Pharmacol 1995;40:486-488.
    - Drug Metab Dispos 1995;23,11:1206-1213. (PHARMACOCINETIQUE)
    - Drugs 1996;51:424-430. (CREATION)
    - J Clin Pharmacol 1996;36:79-84.
    - Br J Rheumatol 1996;35,suppl1:50-77.*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil