IODIXANOL

Introduction dans BIAM : 31/12/1996
Dernière mise à jour : 9/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    5-5'-[(2-hydroxy-1,3-propanediyl)-bis(acétylimino)]bis[N,N'-bis(2,3-dihydroxypropyl)-2,4,6-triiodo-1,3-benzènedicarboxamide]

    Ensemble des dénominations

    BAN : IODIXANOL
    CAS : 92339-11-2
    DCIR : IODIXANOL
    USAN : IODIXANOL
    bordereau : 3051
    code expérimentation : 2-5410-3A
    rINN : IODIXANOL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principale certaine)
      Produit de contraste dimère hexa-iodé non ionique.

    2. PRODUIT DE CONTRASTE IODE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Produit de contraste iodé non ionique présenté en solution dont l'osmolarité est égale à celle du sang.
      L'iodixanol renferme environ 49,1% d'iode.

    Effets Recherchés

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANGIOGRAPHIE (principale)

    2. ARTERIOGRAPHIE (principale)

    3. PHLEBOGRAPHIE (principale)

    4. TOMODENSITOMETRIE (principale)

    5. UROGRAPHIE INTRAVEINEUSE (principale)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    3. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    4. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN RARE)

    5. DYSGUEUSIE (CERTAIN RARE)

    6. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    7. SENSATION DE CHALEUR (CERTAIN RARE)

    8. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    9. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    10. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE
      DESHYDRATATION

      Un cas irréversible débutant le lendemain de l'administration chez un sujet ayant reçu 6 jours auparavant du cisplatine :
      - Clin Nephrol 1995;44:135-136.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE
      Risque de dysthyroïdie chez le nouveau-né.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE DECOMPENSEE

    2. SUJET AGE

    3. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    4. ASTHME

    5. MYELOME MULTIPLE
      Augmentation du risque d'insuffisance rénale.

    6. PHEOCHROMOCYTOME
      Risque de poussée hypertensive grave.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE
      Et aux produits iodés en général.

    2. GROSSESSE
      Risque de dysthyroïdie chez le nouveau-né.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    4. HYPERTHYROIDIE
      Non contrôlée.

    5. MYELOGRAPHIE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAARTERIELLE
    - 2 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Administration par voie artérielle à des concentrations de 150, 270 et 320 milligrammes d'Iode /millilitre (correspondant respectivement à 305, 550 et 652 mg d'iodixanol) sous des volumes variables selon les examens.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION à 2 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 2 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 97 %/24 heures voie rénale
    - 4 - ELIMINATION 1 % voie fécale

    Répartition
    Se distribue dans le compartiment extracellulaire.
    Fixation aux protéines plasmatiques inférieure à 2%.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination moyenne est d'environ 2 heures.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    *Voie rénale : 97% de la dose injectée sont éliminés dans les urines en 24 heures, par filtration glomérulaire, sous forme inchangée.
    *Voie fécale : environ 1% de la dose administrée est éliminé dans les fèces.

    Bibliographie

    - Brochure destinée aux pharmaciens des hôpitaux produit VISIPAQUE, Laboratoires NYCOMED (CREATION).
    - Drugs 1996;52:899-927.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil