VALSARTAN

Introduction dans BIAM : 17/6/1997
Dernière mise à jour : 24/11/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (S)-N-valéryl-N-[[2'-(1H-tétrazol-5-yl)-biphényl-4-yl]-méthyl]-valine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 137862-53-4 DCIR : VALSARTAN
    bordereau : 3078
    code expérimentation : CGP-48933
    rINN : VALSARTAN
    sel ou dérivé : IRBESARTAN
    sel ou dérivé : LOSARTAN

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. ANTAGONISTE DE L'ANGIOTENSINE II (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'activité antihypertensive est la conséquence du blocage spécifique et compétitif des récepteurs AT1 de l'angiotensine II impliqués dans la vasoconstriction, la sécrétion d'aldostérone et la libération de noradrénaline.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    2. VASODILATATEUR (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    2. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    3. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)

    4. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN RARE)

    5. KALIEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    6. TOUX (CERTAIN )
      Toux chez 2,6% des patients :
      - FDC Reports - Pink Shett 1997;59:TG3.

    7. OEDEME (A CONFIRMER )

    8. INSOMNIE (A CONFIRMER )

    9. ASTHENIE (A CONFIRMER )

    10. RASH (A CONFIRMER )

    11. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas, associé à une réaction de photosensibilisation après 3 mois de traitement chez un patient âgé:
      - Pharmacotherapy 1998;18:866-868.

    12. LIBIDO(DIMINUTION) (A CONFIRMER )

    13. ANEMIE (A CONFIRMER )

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    3. FOETOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      Réduire la posologie.

    2. CHOLESTASE
      Réduire la posologie.

    3. HYPOVOLEMIE
      Correction préalable.

    4. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE
      Risque d'hypotension artérielle.

    5. INSUFFISANCE RENALE
      Pas de réduction de la posologie mais surveillance régulière de la fonction rénale.

    6. INSUFFISANCE CORONARIENNE
      Risque d'hypotension artérielle.

    7. ARTERIOPATHIE CEREBRALE
      Risque d'hypotension artérielle.

    8. TRANSPLANTATION RENALE

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. GROSSESSE
      Information manquante.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    4. STENOSE DES ARTERES RENALES

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - Adulte : quatre-vingts milligrammes par jour.
    Cette posologie peut être utilisée chez les sujets âgés et les insuffisants rénaux sous réserve d'une surveillance de la fonction rénale et de la kaliémie.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 94 à 97 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 9 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 70 % voie fécale
    - 4 - ELIMINATION 30 % voie rénale

    Absorption
    Pic plasamtique 2 heures après une prise orale.
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 23%.
    La biodisponibilité est réduite par la prise d'aliments.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 94 à 97%
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est en moyenne de 9 heures.
    Elle ne serait pas allongée en cas d'insuffisance rénale :
    - Clin Drug Invest 1997;13:207-214.
    Métabolisme
    Très peu métabolisé.
    Elimination
    * Voie fécale : 70% de la dose sont éliminés dans les fèces, essentiellement sous forme inchangée.
    * Voie rénale : 30% de la dose sont éliminés dans les urines, essentiellement sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - Documentation scientifique produit TAREG 1997, NOVARTIS PHARMA (CREATION)
    - Drugs 1997;54:299-311.
    - Dossier du CNHIM 1999;20:55-78.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :

    Principe actif présent en association dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil