MIGLITOL

Introduction dans BIAM : 10/11/1998
Dernière mise à jour : 3/1/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    1,5-didésoxy-1,5-[(2-hydroxyéthyl)imino]-D-glucitol

    Ensemble des dénominations

    BAN : MIGLITOL
    CAS : 72432-03-2
    DCIp : MIGLITOL
    USAN : MIGLITOL
    bordereau : 3124
    pINN : MIGLITOL

    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPOGLYCEMIANT (principale certaine)

    2. INHIBITEUR DE L'ALPHA-GLUCOSIDASE (principale certaine)
      Inhibiteur des alpha-glucosidases intestinales.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      En inhibant les alpha-glucosidases intestinales, le miglitol réduit la formation de monosaccharides résorbables à partir des hydrates de carbone complexes au niveau de l'intestin grêle.
      Il réduit l'hyperglycémie postprandiale et les fluctuations glycémiques nycthémérales.
      Ne stimule pas l'insulinosécrétion pancréatique.
      Permet une réduction (ou une moindre aggravation) du taux d'hémoglobine glycosylée (HBA1, HB1c).

    Effets Recherchés

    1. ANTIDIABETIQUE (principal)
      Inhibition des alpha-glucosidases intestinales.

    Indications Thérapeutiques

    1. DIABETE NON INSULINODEPENDANT (principale)
      En association au régime (et au traitement par sulfamides éventuellement).

    Effets secondaires

    1. DIARRHEE (CERTAIN FREQUENT)

    2. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN FREQUENT)

    3. FLATULENCE (CERTAIN FREQUENT)

    4. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    5. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    6. TOXICITE HEPATIQUE (A CONFIRMER )
      - Am Fam Physician 2000;62:315.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT

    2. TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX

    3. MALADIE INFLAMMATOIRE CHRONIQUE INTESTINALE

    4. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - Adulte : débuter par cent cinquante milligrammes à prendre en 3 prises au début des repas.
    Après 4 à 12 semaines de traitement, en fonction de la tolérance, la posologie pourra être portée à trois cents milligrammes par jour.
    La posologie sera ajustée en cas de clairance de la créatinine inférieure à 25 ml/min.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 2.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorbé de manière non linéaire par le tractus gastro-intestinal.
    Le taux d'absorption est de 90% et de 60% respectivement pour une dose de 50 et 100 mg;
    Répartition
    Non lié aux protéines plasmatiques.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 2 heures et demi. Elle est allongée en cas d'insuffisance rénale sévère.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    *Voie rénale : Elimination dans les urines sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - Drugs 1999;57:19-29.
    - Drugs 2000;59:521-549.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil