DESIRUDINE

Introduction dans BIAM : 26/10/1999
Dernière mise à jour : 4/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    63-désulfohirudine (Hirudo medicinalis, isoform HV1)

    Ensemble des dénominations


    CAS : 120993-53-5 DCIR : DESIRUDINE
    autre dénomination : HIRUDINE RECOMBINANTE
    bordereau : 3144
    code expérimentation : CGP39393
    dci : désirudine
    rINN : DESIRUDINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTITHROMBOTIQUE (principale certaine)

    2. ANTICOAGULANT (principale certaine)

    3. ANTAGONISTE DE LA THROMBINE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Dérivé de l'hirudine naturelle obtenue par génie génétique.
      Inhibe de manière directe et spécifique la thrombine liée et la thrombine libre.
      Son activité s'exerce plus rapidement que celle des héparines standards ou de bas poids moléculaires.
      Ne nécessiterait ni surveillance de la coagulation ni de la numération plaquettaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTITHROMBOTIQUE (principal)

    2. ANTICOAGULANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE(PREVENTION) (principale)
      Après chirurgie orthopédique :
      - N Engl J Med 1998;338:920.
      Autre référence :
      - Presse Med 1999;38:1941-1942.
      Serait plus efficace que l'héparine dans cette indication (après prothèse de hanche):
      - Drugs 2000;60:649-700

    2. ANGOR INSTABLE (à confirmer)
      Serait plus efficace à court terme que l'héparine pour réduire le risque de décès (essai randomisé) :
      - N Engl J Med 1996;335:775-782.
      Essai randomisé vs héparine chez 10141 malades atteints d'angor instable ou de suspicion d'infarctus du myocarde : l'hirudine serait supérieure à l'héparine pour prévenir le décès et l'infarctus constitué :
      - Lancet 1999;353:429-438.