FOMEPIZOLE SULFATE

Introduction dans BIAM : 10/12/1999
Dernière mise à jour : 21/2/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    sulfate de 4-méthyl-1H-pyrazole

    Ensemble des dénominations

    DCIMr : SULFATE DE FOMEPIZOLE
    autre dénomination : SULFATE DE FOMEPIZOLE
    autre dénomination : 4-METHYLPYRAZOLE SULFATE
    autre dénomination : 4-MP SULFATE
    bordereau : 3150
    dcim : sulfate de fomépizole
    rINNM : FOMEPIZOLE SULFATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : FOMEPIZOLE
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 24/12/2000

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIDOTE (principale certaine)

    2. ANTIDOTE DE L'EHYLENE GLYCOL (principale certaine)

    3. INHIBITEUR DE L'ALCOOL DESHYDROGENASE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      En inhibant l'alcool déshydrogénase, le fomépizole bloque la formation des métabolites toxiques de l'éthylène glycol et permet son élimination sous forme inchangée par les urines.

    Effets Recherchés

    1. INHIBITION DE L'ALCOOL DESHYDROGENASE (principal)

    2. ANTIDOTE (principal)
      Antidote de l'éthylène glycol.

    Indications Thérapeutiques

    1. INTOXICATION PAR L'ETHYLENE GLYCOL (principale)
      Dans une étude chez 15 malades, préviendrait la survenue des lésions rénales lors d'intoxication aiguë par l'éthylène glycol :
      - N Engl J Med 1999;340:832-838.
      Autres références :
      - Lancet 1999;354:831.
      - Lancet 1999;354:1646.

    2. INTOXICATION PAR LE METHANOL (à confirmer)
      Efficace chez 9 des 11 malades traités. Aucune séquelle visuelle:
      - N Engl J Med 2001;344:424-429

    Effets secondaires

    1. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    2. EOSINOPHILIE (CERTAIN RARE)

    3. BRONCHOSPASME (CERTAIN TRES RARE)

    4. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    6. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    7. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    8. REACTION AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    9. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    10. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. EMBRYOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez la souris.

    2. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Augmentation des malformations des membres antérieurs chez la souris.

    3. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE
      Adapter la posologie.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE AUX PYRAZOLES

    2. GROSSESSE
      Embryotoxique et tératogène chez l'animal.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    Chez le patient ayant une fonction rénale normale :
    - Injection par voie intraveineuse lente en 45 minutes d'une dose de charge de 15 mg/kg suivie éventuellement toutes les 12 heures de doses d'entretien adaptées en fonction des résultats des dosages d'éthylène glycol plasmatique.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Métabolisme
    Presque totalement métabolisé.
    Le principal métabolite, le 4-carboxypyrazole, n'a pas d'effet inhibiteur sur l'alcool déshydrogénase.
    Elimination
    *Voie rénale :
    Eliminé principalement par voie urinaire sous forme métabolisée. Seuls 2 à 3% sont éliminés dans les urines sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - N Engl J Med 1999;340:832-838.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil