EPROSARTAN MESILATE

Introduction dans BIAM : 25/9/2000
Dernière mise à jour : 11/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    mésilate de l'acide (E)-3-[2-butyl-1-(4-carboxybenzyl)-1 H-imidazol-5-yl]-2-[(2-thiényl)méthyl]prop-2-énoïque

    Ensemble des dénominations


    CAS : 144143-96-4 DCIMr : MESILATE D'EPROSARTAN
    autre dénomination : MESILATE D'EPROSARTAN
    bordereau : 3168
    code expérimentation : SKF-108566J
    dci : mésilate d'éprosartan
    rINNM : EPROSARTAN MESILATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : EPROSARTAN

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. ANTAGONISTE DE L'ANGIOTENSINE II (principale certaine)
      - Med Letter 1999;21:123-124.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibiteur sélectif des récepteurs AT1 à l'angiotensine 2.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    2. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    3. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN RARE)

    4. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    5. OEDEME DE LA FACE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. INFORMATION MANQUANTE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE
      Diminution de l'élimination rénale.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - Adulte : 400 à 800 mg par jour en 1 ou 2 prises.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 98 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 5 à 9 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 90 % voie fécale
    - 4 - ELIMINATION 10 % voie rénale

    Absorption
    Pic plasmatique 1 à 3 heures après une prise orale.
    La Cmax est réduite d'environ 25% lors de la prise après un repas riche en graisse.
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 13% par rapport à la voie veineuse.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques voisine de 98%.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est en moyenne de 7 heures (entre 5 et 9 heures).
    Elle est allongée en cas d'insuffisance rénale (plus de 60% en cas d'insuffisance rénale sévère).
    Métabolisme
    20% de la dose sont métabolisés.
    N'est pas métabolisé par le système du cytochrome P450.
    Elimination
    *Voie fécale : après administration orale, près de 90% de la dose sont éliminés dans les fèces sous forme inchangée.
    *Voie rénale : après administration orale, près de 10% de la dose sont éliminés dans l'urine.

    Bibliographie

    - Drugs 1998;55:713-720.
    - Drugs 2000;60:177-201.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil