TRASTUZUMAB

Introduction dans BIAM : 27/2/2001
Dernière mise à jour : 4/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    Immunoglobuline G1 (chaîne gamma1 de l'anticorps monoclonal de souris humanisé rhuMab HER2 dirigé contre le récepteur humain p185 c-erbB2), dimère du disulfure avec la chaîne légère de l'anticorps monoclonal de souris humanisé rhuMab HER2

    Ensemble des dénominations


    CAS : 180288-69-1 DCIR : TRASTUZUMAB
    bordereau : 3169
    rINN : TRASTUZUMAB

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. INHIBITEUR DE LA TYROSINE KINASE (principale certaine)

    3. IMMUNOMODULATEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibe la prolifération des cellules tumorales humaines qui surexpriment le récepteur à la tyrosine kinase HER2. Cette surexpression s'observe dans 25 à 30% des cancers primaires du sein et constitue un facteur de mauvais pronostic.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CANCER DU SEIN (principale)
      Formes métastasées en association avec le paclitaxel et en cas de surexpression de l'oncogène HER 2 Neu (3+).

    Effets secondaires

    1. FIEVRE (CERTAIN FREQUENT)

    2. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN FREQUENT)

    3. DOULEUR THORACIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    4. CEPHALEE (CERTAIN FREQUENT)

    5. DIARRHEE (CERTAIN FREQUENT)

    6. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    7. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    8. DOULEUR ARTICULAIRE (CERTAIN FREQUENT)

    9. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN FREQUENT)

    10. EXANTHEME (CERTAIN FREQUENT)

    11. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN RARE)

    12. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)

    13. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    14. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN RARE)

    15. PALPITATION (CERTAIN RARE)

    16. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    17. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    18. LEUCOPENIE (CERTAIN RARE)

    19. OEDEME (CERTAIN RARE)

    20. DOULEUR OSSEUSE (CERTAIN RARE)

    21. CRAMPE (CERTAIN RARE)

    22. ANXIETE (CERTAIN RARE)

    23. DEPRESSION (CERTAIN RARE)

    24. INSOMNIE (CERTAIN RARE)

    25. PARESTHESIE (CERTAIN RARE)

    26. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)

    27. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    28. NEUROPATHIE (CERTAIN RARE)

    29. BRONCHOSPASME (CERTAIN RARE)

    30. TOUX (CERTAIN RARE)

    31. EPISTAXIS (CERTAIN RARE)

    32. PHARYNGITE (CERTAIN RARE)

    33. SINUSITE (CERTAIN RARE)

    34. INFECTION (CERTAIN RARE)

    35. PRURIT (CERTAIN RARE)

    36. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    37. ICHTYOSE (CERTAIN RARE)

    38. ALOPECIE (CERTAIN RARE)

    39. ACNE (CERTAIN RARE)

    40. DYSGUEUSIE (CERTAIN RARE)

    41. THROMBOPENIE (CERTAIN TRES RARE)

    42. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    43. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE
      Risque de myocardiopathie nécessitant un bilan mitral et une surveillance spécifique.

    3. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

    4. GROSSESSE
      Information manquante.

    5. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    A n'entreprendre qu'après une évaluation de la fonction cardiaque.
    Dose usuelle en perfusion veineuse :
    - Dose de charge : quatre milligrammes par kilogramme de poids corporel.
    - Doses suivantes, une semaine après la dose de charge : deux milligrammes par kilogramme de poids corporel.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1 à 32 jour(s)

    Demi-Vie
    La demi-vie moyenne est en moyenne de 6 jours (intervalle de 1 à 32 jours).

    Bibliographie

    - Drugs 2000;59:753-767.
    - ATU produit HERCEPTIN, Produits Roche.
    - Dossier du CNHIM 2001;22:331

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil