TROPENZILINE BROMURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 24/3/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    bromure de 7-méthoxy-8-méthyltropinium benzilate

    Ensemble des dénominations


    CAS : 143-92-0 DCIR : BROMURE DE TROPENZILINE
    autre dénomination : BROMURE DE TROPENZILINE
    bordereau : 677
    code expérimentation : MTS 263
    rINN : TROPENZILINE BROMIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. PARASYMPATHOLYTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Spasmolytique au niveau gastro-intestinal par son action parasympatholytique.

    Effets Recherchés

    1. ANTISPASMODIQUE (principal)

    2. PARASYMPATHOLYTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SPASME OESOPHAGIEN (principale)

    2. SPASME GASTRO-INTESTINAL (principale)

    3. GASTRITE (principale)

    4. ULCERE GASTRIQUE (principale)

    5. ULCERE DUODENAL (principale)

    6. VOMISSEMENT (principale)

    7. COLIQUE HEPATIQUE (principale)

    8. DYSKINESIE BILIAIRE (principale)

    9. PANCREATITE (principale)

    10. COLITE SPASMODIQUE (principale)

    11. CONSTIPATION (principale)

    12. COLIQUE NEPHRETIQUE (principale)

    13. DYSMENORRHEE (principale)

    14. ACCOUCHEMENT DIRIGE (principale)

    15. HYPERTONIE DU COL UTERIN (principale)

    16. ENDOSCOPIE(PREPARATION) (principale)

    17. RADIOLOGIE DE L'APPAREIL GENITAL(ADJUVANT) (principale)

    18. RADIOLOGIE DE L'APPAREIL URINAIRE(ADJUVANT) (principale)

    Effets secondaires

    1. GLAUCOME AIGU(CRISE DE) (CERTAIN )
      Du fait de son action parasympatholytique, par analogie avec l'atropine, la crise de glaucome aigü survenant fréquemment sous atropine chez les sujets anatomiquement prédisposés à la fermeture de l'angle iridocornéen.

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE

    2. GLAUCOME A ANGLE FERME

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - INTRAMUSCULAIRE
    - 3 - INTRAVEINEUSE
    - 4 - RECTALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles chez l'adulte :
    - Voie orale : soixante à cent vingt milligrammes par jour.
    - Voie rectale : vingt à quatre-vingts milligrammes par jour.
    - Voie intraveineuse : dix à vingt milligrammes par jour.
    - Voie intramusculaire : dix à trente milligrammes par jour.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil