PENTOREX HYDROGENOTARTRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 28/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    hydrogénotartrate de alpha,alpha,bêta-triméthylphénéthylamine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 22232-55-9
    autre dénomination : PHENPENTERMINE HYDROGENOTARTRATE autre dénomination : PENTOREX TARTRATE ACIDE
    bordereau : 1775
    code expérimentation : F 394
    code expérimentation : RD 354

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PENTOREX
    Regime : stupéfiants

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANOREXIGENE (principale certaine)

    2. NOOANALEPTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Mécanisme probablement identique à l'amphétamine : libération des catécholamines des vésicules neuronales, inhibition de la recapture des catécholamines libérées par le neurone présynaptique, et effet inhibiteur sur la mono-amine oxydase intraneuronale, ces mécanismes sont à l'origine de l'activité nooanaleptique et sympathomimétique.
      Anorexigène par action probable au niveau des centres de la faim, essentiellement le noyau ventrolatéral de l'hypothalamus.

    2. secondaire
      Nooanaleptique : action stimulante corticale, due probablement à la stimulation de la formation réticulée ascendante activatrice.

    Effets Recherchés

    1. ANOREXIGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OBESITE (principale)

    Effets secondaires

    1. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )

    2. INSOMNIE (CERTAIN )

    3. ANXIETE (CERTAIN )

    4. GLAUCOME AIGU(CRISE DE) (CERTAIN )
      Très fréquent chez les sujets anatomiquement prédisposés à la fermeture de l'angle iridocornéen.

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MODERE
      - Bulletin de l'OMS 1970;Suppl 43 : dependance liability of non narcotic drugs.
      - OMS 1970; Comité OMS d'experts de la pharmacodépendance.

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. SUJET AGE

    3. ENFANT DE MOINS DE 15 ANS

    4. GROSSESSE
      En l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    5. ALLAITEMENT
      En l'absence d'information sur le passage de la substance dans le lait, éviter l'allaitement pendant la durée du traitement.

    6. UTILISATEUR DE MACHINE

    Contre-Indications

    1. GLAUCOME A ANGLE FERME

    2. ANTECEDENTS DE TOXICOMANIE

    3. PSYCHOSE MANIACO-DEPRESSIVE

    4. SCHIZOPHRENIE

    5. HYPERTHYROIDIE

    6. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    7. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    8. HYPERTENSION ARTERIELLE

    9. HYPERTENSION PULMONAIRE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte : vingt milligrammes par jour en deux prises (matin et midi).
    Cette substance doit être utilisée sous surveillance médicale stricte, recherchant en particulier l'apparition du moindre signe psychiatrique.
    Ne pas administrer en cas de cardiopathie ou de maladie artérielle sévère, d'antécédent psychiatrique, en particulier psychose ou toxicomanie.
    Prescrire par cure de courte durée pour limiter au maximum le risque de pharmaco dépendance.
    Prévenir le patient de la diminution de l'efficacité de l'anorexigène au bout de quelques semaines.

    Aspects légaux :
    L'exécution et la délivrance des préparations magistrales à base de ce produit sont interdites :
    - Journal Officiel du 31/10/1995.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil