NIFURTOINOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 17/4/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (NITRO-5 FURFURYLIDENE-2 AMINO)-1 HYDROXYMETHYL-3 IMIDAZOLIDINEDIONE-2,4

    Ensemble des dénominations

    DCF : NIFURTOINOL
    DCIR : NIFURTOINOL
    autre dénomination : HYDROXYMETHYLNITROFURANTOINE
    bordereau : 1910

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique à la nitrofurantoïne: activité bactériosatoque sur les entérobactéries dans les infections urinaires.

    Effets Recherchés

    1. ESCHERICHIA COLI (principal)

    2. PROTEUS (principal)
      SENSIBILITE VARIABLE.

    3. KLEBSIELLA (principal)

    4. ENTEROBACTER (principal)

    5. SERRATIA (principal)

    6. STREPTOCOCCUS (principal)

    7. ENTEROCOQUE (principal)

    8. STAPHYLOCOCCUS (principal)

    9. CITROBACTER (accessoire)

    10. PROVIDENCIA (accessoire)

    11. MORAXELLA (accessoire)

    12. PSEUDOMONAS (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN )

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    3. DERMATOSE ALLERGIQUE (CERTAIN )

    4. POLYNEVRITE (CERTAIN )

    5. ANEMIE HEMOLYTIQUE (CERTAIN )

    6. ANEMIE MACROCYTAIRE (CERTAIN )

    7. ASTHME (CERTAIN )

    8. OEDEME PULMONAIRE (CERTAIN )

    9. REACTION ALLERGIQUE BRONCHIQUE (CERTAIN )

    10. PLEURESIE (CERTAIN )

    11. EOSINOPHILIE (CERTAIN )

    12. FIEVRE (CERTAIN )

    13. NEUROPATHIE PERIPHERIQUE (CERTAIN )

    14. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    15. SYNDROME LUPIQUE (A CONFIRMER )

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    2. PORPHYRIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Cent vingt à cent soixante milligrammes par jour au cours des repas.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption par le tractus gastro-intestinal.
    Répartition
    Taux urinaire voisin de 250 microgrammes par ml après administration de 250 mg per os.
    Elimination
    Voie rénale.
    40 à 50% de la dose administrée per os sont éliminés en 12 heures , principalement sous forme bactériologiquement active.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil