TOLYCAINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 29/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 2-(2-diéthylaminoacétamido)-m-toluate

    Ensemble des dénominations

    BANM : TOLYCAINE HYDROCHLORIDE
    CAS : 7210-92-6
    DCIMr : CHLORHYDRATE DE TOLYCAINE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE TOLYCAINE
    bordereau : 1984
    rINNM : TOLYCAINE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : TOLYCAINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE LOCAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agit au niveau du neurone en interférant avec le processus d'excitation et de conduction.
      Le principal lieu d'action de l'anesthésique est la membrane neuronale. La molécule traverse la membrane axonique, riche en lipides, sous forme de base avant de reprendre une forme cationique sur la face interne du neurone où le pHest plus acide.
      A ce niveau, l'anesthésique bloque la conduction nerveuse par diminution de la perméabilité membranaire aux ions sodium qui survient lors de la phase de dépolarisation.
      Les fibres nerveuses sont inégalement sensibles à l'action des anesthésiques locaux : disparaissent dans l'ordre les sensations douloureuses, thermiques, tactiles.
      Anesthésie de surface : cornée, muqueuses nasales, pharyngiennes, urétrales et vésicales.
      Anesthésie d'infiltration : terminaisons nerveuses intradermiques et sous-cutanées.
      Anesthésie de conduction : nerf, plexus ou canal rachidien par voie sous-arachnoïdienne ou épidurale.

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE LOCAL (principal)

    2. ANESTHESIQUE LOCAL D'INFILTRATION (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE LOCALE (principale)

    2. ANESTHESIE LOCALE D'INFILTRATION (principale)

    Effets secondaires

    1. INSOMNIE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    2. NERVOSITE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    3. MALAISE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    4. LIPOTHYMIE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central ou à l'effet cardiovasculaire.

    5. FLOU VISUEL (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    6. NAUSEE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    7. VOMISSEMENT (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    8. TREMBLEMENT (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    9. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    10. PARESTHESIE FACIALE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    11. CONFUSION MENTALE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Serait dû à l'excitation du système nerveux central.

    12. COMA (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    13. DEPRESSION RESPIRATOIRE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    14. DEPRESSION MYOCARDIQUE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    15. VASODILATATION PERIPHERIQUE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    16. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    17. BRADYCARDIE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    18. ARYTHMIE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    19. ARRET CARDIAQUE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.

    20. METHEMOGLOBINEMIE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ENFANT DE MOINS DE 2 ANS

      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Rapporté pour les anesthésiques locaux comportant un groupement aniline.

    21. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      De type I ou IV, elle sont généralement limitées aux anesthésiques locaux esthérifiés dont ne fait pas partie la tolycaïne. Il n'existe pas de réaction croisée entre les anesthésiques de type esther et de type amide (comme la tolycaïne).

    22. REACTION ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN )
      Par analogie aux anesthésiques locaux.
      Elle pourrait être favorisée par une sensibilisation préalable par les anesthésiques locaux.

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance soumise à certaines restrictions :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. SUJET AGE

    3. ENFANT

    4. MYASTHENIE

    5. EPILEPSIE

    6. TROUBLE DE LA CONDUCTION CARDIAQUE

    7. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Contre-Indications

    1. ALLERGIE AUX ANESTHESIQUES LOCAUX
      Il n'existe pas de réaction croisée entre les anesthésiques de type esther et de type amide (comme la tolycaïne).

    Posologie et mode d'administration

    N'a été commercailisé en France qu'en association et jusqu'en 1993.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Absorbés par les muqueuses et la peau irritée, les anesthésiques locaux sont des bases faibles qui peuvent traverser le tissu conjonctif et les membranes cellulaires, atteindre les nerfs.
    Répartition
    Les anethésiques locaux de type amide sont fortement liés au protéines plasmatiques.
    Métabolisme
    Les anesthésiques locaux de type amide sont métabolisés par le foie et parfois par les reins.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil