CLOPAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    CHLORO-4 N-(CIS-DIMETHYL-2,6 PIPERIDINO)SULFAMOYL-3 BENZAMIDE

    Ensemble des dénominations

    DCF : CLOPAMIDE
    DCIR : CLOPAMIDE
    autre dénomination : CHLOSUDIMEPRIMYL
    autre dénomination : DT 327
    bordereau : 219

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. DIURETIQUE (principale certaine)

    2. DIURETIQUE DU POTASSIUM (principale certaine)

    3. DIURETIQUE DES BICARBONATES (principale certaine)

    4. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    5. ALCALINISANT URINAIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibition de la réabsorption du sodium au niveau du tube contourné proximal, et accessoirement au niveau du tube contourné distal.
      AUgmentation de l'élimination de chlore, de sodium, de potassium.
      Faible inhibition de l'anhydrase carbonique: action non inhibée par l'acidose métabolique.
      Pas d'action sur l'élimination des bicarbonates.

    2. secondaire
      L'action antihypertensive est le résultat de la diminution de la volémie par déplétion sodée, et de la diminution des résistances périphériques.

    Effets Recherchés

    1. DIURETIQUE (principal)

    2. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE (principale)

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    3. OEDEME RENAL (principale)

    4. OEDEME DES CIRRHOSES (principale)

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. CRAMPE (CERTAIN RARE)

    3. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    4. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)

    5. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    6. INSUFFISANCE RENALE FONCTIONNELLE (CERTAIN FREQUENT)
      Par hypovolémie.

    7. UREE SANGUINE(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Fréquente et modérée, elle est réversible à l'arrêt du traitement.

    8. CREATININEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Modérée et réversible à l'arrêt du traitement.

    9. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    10. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    11. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    12. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    13. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    14. THROMBOPENIE (CERTAIN TRES RARE)

    15. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      CIRRHOSE
      SUJET AGE
      DENUTRITION
      DEPLETION POTASSIQUE
      INSUFFISANCE CARDIAQUE

      Hypokaliémie le plus souvent modérée. Dangereuse chez les sujets digitalisés du fait de la possibilité de survenue de troubles du rythme cardiaque.

    16. NATREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    17. HYPONATREMIE DE DILUTION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      CIRRHOSE
      DEPLETION POTASSIQUE
      INSUFFISANCE CARDIAQUE

    18. HYPONATREMIE DE DEPLETION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DENUTRITION
      FORTES DOSES
      REGIME DESODE STRICT
      SUJET AGE

    19. DESHYDRATATION EXTRACELLULAIRE (CERTAIN RARE)
      A l'origine d'une insuffisance rénale fonctionnelle.

    20. ALCALOSE METABOLIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Modérée.

    21. MAGNESEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    22. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Modérée et, le plus souvent sans retentissement clinique, elle est rarement compliquée d'une crise de goutte.

    23. CRISE DE GOUTTE (CERTAIN TRES RARE)

    24. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE
      DIABETE LATENT
      TRAITEMENT PROLONGE
      DEPLETION POTASSIQUE

      La plus souvent modérée.

    25. DIABETE(DESEQUILIBRE) (CERTAIN RARE)
      Peut parfois nécessiter d'augmenter les doses d'insuline.

    26. CALCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    27. LIPIDEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Par analogie avec les diurétiques thiazidiques.

    28. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Lié à l'hypotension.

    29. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    30. PARESTHESIE (CERTAIN RARE)

    31. CONFUSION MENTALE (CERTAIN RARE)
      Liée aux troubles hydro-électrolytiques.

    32. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN TRES RARE)
      Possible comme avec tous les dirétiques sulfamides.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. GROSSESSE

    3. HYPERURICEMIE

    4. GOUTTE

    5. DIABETE

    6. CIRRHOSE

    7. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE
      En raison du risque de dépression respiratoire liée à l'alcalose hypokaliémique.

    8. CARDIAQUE DIGITALISE

    9. SUJET AGE

    10. INSUFFISANCE RENALE
      Risque d'aggravation.

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    2. HYPERSENSIBILITE AUX SULFAMIDES

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    4. HYPOKALIEMIE SEVERE
      Quand elle est inférieure à 3mEq/L.

    5. HYPONATREMIE SEVERE

    6. ALLAITEMENT

    7. INSUFFISANCE SURRENALE

    8. HYPERPARATHYROIDIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    - dans la rétention hydrosodée:
    Traitement d'attaque:
    Vingt à soixante milligrammes par jour.
    - traitement d'entretien:
    Vingt à quarante milligrammes par jour.

    - dans l'hypertension artérielle:
    Vingt à quarante milligrammes par jour.

    Surveillance du traitement:
    Adapter la posologie en fonction de la diurèse, de la courbe de poids et de la pression artérielle.
    Surveillance régulière des ionogrammes sanguins et urinaires, de la fonction rénale et de l'uricémie.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide et complète par le tube digestif.
    L'action débute 2 heures après la prise orale.
    Activité maximale en 3 à 6 h.
    L'action s'épuise vers la 12ème heure.
    Répartition
    Concentration plasmatique maximale de 180 nanogrammes par millilitre, obtenue 1 à 2 hueres après une prise par voie orale de 20 mg.
    Liaison aux protéines plasmatiques <50%.
    Métabolisme
    Hépatique: dérivé dihydroxylé donnant des glucuro ou des sulfoconjugués.
    Elimination
    Voie rénale:
    Dont 30 à 40 % sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - Presse Med 1970;78:705 ET 945.
    - Handbook of experimental Pharmacology 1969:24.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil