CYCLANDELATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    mandélate de 3,3,5-triméthylcyclohexyle

    Ensemble des dénominations

    BAN : CYCLANDELATE
    CAS : 456-59-7
    DCF : CYCLANDELATE
    DCIR : CYCLANDELATE
    autre dénomination : CYCLOMANDOL
    autre dénomination : MANDELATE DE TRIMETHYLCYCLOHEXANOL
    bordereau : 451
    code expérimentation : BS-572
    rINN : CYCLANDELATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)
      Effet relaxant sur la fibre musculaire lisse des artères de petit calibre et sur les artérioles.

    3. VASODILATATEUR MUSCULOTROPE (principale certaine)
      Effet direct de type papaverinique.

    4. VASODILATATEUR CEREBRAL (principale certaine)

    5. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    6. INHIBITEUR CALCIQUE (principale certaine)

    7. SUBSTRAT DU CYTOCHROME P 450 3A4 (principale certaine)

    8. SUBSTRAT DU CYP 3A4 (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action directe sur la fibre lisse artériolaire.
      Augmente le débit sanguin avec maintien de la pression artérielle.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR CEREBRAL (principal)

    2. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CIRCULATOIRE CEREBRALE (principale)
      Certaines études semblent montrer une amélioration des troubles psycho-comportementaux et neurosensoriels liés à l'insuffisance circulatoire cérébrale :
      - Arch Gen Psychiatry 1979;36:220-223.

    2. TROUBLE VASOMOTEUR PERIPHERIQUE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN TRES RARE)

    2. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Surtout en début de traitement.

    3. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    4. TACHYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    5. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)
      Par hypersensibilité.

    6. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    8. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    9. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    10. PARESTHESIE (CERTAIN TRES RARE)
      Fourmillements de la face et des extrémités.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

    2. HYPERTENSION INTRACRANIENNE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    Adulte : douze cents à seize cents milligrammes par jour (1200 à 1600 mg/j) en deux prises.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide par le tube digestif.
    Delai d'action : 15 minutes.
    Maximum d'action : 1 à 2 heures.
    Durée d'action : 3 à 4 heures.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    L'élimination se fait par voie urinaire sous forme de trois métabolites : acide mandélique, acide phénylglyoxylique et 3,5-5 triméthylcyclohexanol.

    Bibliographie

    - Inpharma 1986;566:10-11. 3ème symposium international sur le cyclandelate 14-15 novembre 1986.
    - Chest 1989;96:393-399. (INTERACTIONS)
    - Facts and Comparisons Drug Newletters 1993;12:18-19. (TOXICOLOGIE) *

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil