CROTETAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (N-ETHYL CROTONAMIDO)-2 N,N-DIMETHYL BUTYRAMIDE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CROTETHAMIDE
    bordereau : 569

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Stimulant des centres bulbaires respiratoires.

    Effets Recherchés

    1. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (principale)

    2. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE (principale)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - BUCCALE
    - 3 - INTRAMUSCULAIRE
    - 4 - INTRAVEINEUSE
    - 5 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    Utilisé en assocaition avec le cropropamide (association à parties égales des 2 substances).
    Dose usuelle de l'association par voie orale :
    - chez l'adulte:
    Six cents milligrammes par jour en 3 prises.
    - chez l'enfant:
    Trente à soixante gouttes par jour d'une solution à 15% en 3 ou 4 prises.
    - chez le nouveau-né:
    Trente gouttes par jour d'une solution à 15% en 3 prises.

    Dose usuelle par voie perlinguale chez le nouveau-né:
    Quatre à six gouttes par jour d'une solution à 15%.

    Dose usuelle par voie intramusculaire, intraveineuse ou en perfusion:
    - chez l'adulte:
    Deux cent vingt cinq à quatre cent cinquante milligrammes par jour, injecter très lentement en 2 à 4 minutes, pour la perfusion, injecter à la vitesse de 20 à 30 milligrammes par minute.
    - chez l'enfant:
    Huit à dix milligrammes par kilo et par jour, injecter très lentement.
    La voie parentérale est réservée aux insuffisances respiratoires graves, usage sous sontrôle médical.
    Nécessité dans tous les cas d'un traitement étiologique associé aux mesures de réanimation.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil