IDOXURIDINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    IODO-5 DESOXY-2'URIDINE

    Ensemble des dénominations

    DCF : IDOXURIDINE
    DCIR : IDOXURIDINE
    autre dénomination : IDU
    autre dénomination : IDUR
    autre dénomination : IDURIDINE
    autre dénomination : NSC 39661
    autre dénomination : SKF 14287
    autre dénomination : 5 IDUR
    autre dénomination : 5-IODO 2'DESOXYURIDINE
    bordereau : 1392

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIVIRAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur certaitns adénovirus, cytomegalovirus, virus herpétique.
      Analogue structural de la thymidine.
      Action antimétabolite: s'incorpore à la place de la thymidine dans l'ADN en formation.

    Effets Recherchés

    1. ANTIVIRAL (principal)

    2. ANTIHERPETIQUE (principal)

    3. ANTIZOSTERIEN (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. KERATITE HERPETIQUE (principale)

    2. ENCEPHALITE HERPETIQUE (principale)

    3. VACCINE OCULAIRE (principale)

    4. KERATOCONJONCTIVITE EPIDEMIQUE (principale)

    5. INFECTION A PAPOVAVIRUS (à confirmer)

    Effets secondaires

    1. PRURIT (CERTAIN )

    2. PARESTHESIE (CERTAIN )

    3. OEDEME (CERTAIN )

    4. PHOTOPHOBIE (CERTAIN )

    5. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN )

    6. ULCERE GASTRODUODENAL (CERTAIN )

    7. ALOPECIE (CERTAIN )

    8. CHUTE DES ONGLES (CERTAIN )

    9. FIEVRE (A CONFIRMER )

    10. ICTERE (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    11. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    12. BSP(RETENTION) (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    13. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    14. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    15. HEPATITE MIXTE (A CONFIRMER )
      - Lancet 1969;2:1073.

    Précautions d'emploi

    1. ULCERATION CORNENNE PROFONDE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse dans l'encaphalite herpétique:
    Cinquante à cent milligrammes par kilo et par jour en perfusion dans du serum glucosé à 5% pendant 3 à 5 jours.

    Dose usuelle en collyre à 0,1% dans l'herpès simplex cornéen:
    Une goutte toutes les heures dans la journée, une goutte toutes les 2 heures la nuit.
    Gel à 0,24%: une application au coucher en relais nocturne du collyre.

    Application locale d'une solution en 40% dans le zona.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Doit être perfusé en quantité importante et rapoide (50 mg/mn) pour obtenir des taux significatifs dans le serum, l'urine et le LCR.
    Répartition
    Capté instantanément par les tissus où il est probablement inactivé et déiodé.
    Elimination
    Voie rénale.
    Elimination urinaire rapide.

    Bibliographie

    - J Clin Invest 1972;51:45.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil