BISMUTH NITRATE BASIQUE LEGER

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    MELANGE EN PROPORTION VARIABLE D'HYDROXYDE DE BISMUTH DE CARBONATE BASIQUE DE BISMUTH ET DE NITRATE BASIQUE DE BISMUTH

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : NITRATE BASIQUE DE BISMUTH LEGER
    autre dénomination : NITRATE BASIQUE DE BISMUTH PUR LEGER
    autre dénomination : NITRATE BASIQUE LEGER DE BISMUTH
    autre dénomination : SOUS AZOTATE DE BISMUTH LEGER
    autre dénomination : SOUS NITRATE DE BISMUTH LEGER
    autre dénomination : SOUS-NITRATE DE BISMUTH LEGER
    bordereau : 1397
    sel ou dérivé : BISMUTH CARBONATE BASIQUE
    sel ou dérivé : BISMUTH CAMPHOCARBONATE
    sel ou dérivé : BISMUTH HYDROXYDE
    sel ou dérivé : BISMUTH METHYLARSINATE
    sel ou dérivé : BISMUTH NITRATE BASIQUE LOURD
    sel ou dérivé : BISMUTH ORTHOXYQUINOLEATE
    sel ou dérivé : BISMUTH OXYIODURE
    sel ou dérivé : BISMUTH PHOSPHATE
    sel ou dérivé : BISMUTH SUCCINATE
    sel ou dérivé : BISMUTH CITRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. GASTRO-PROTECTEUR (principale certaine)

    2. PROTECTEUR GASTRO-INTESTINAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Sel de bismuth insoluble.
      Constitue à la surface de la muqueuse une pellicule protectrice.

    Effets Recherchés

    1. PROTECTEUR GASTRIQUE (principal)

    2. PROTECTEUR INTESTINAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. GASTRITE (principale)

    2. ULCERE GASTRIQUE (principale)

    3. ULCERE DUODENAL (principale)
      Eradication de l'Helicobacter pilori en association avec les tétracyclines et le métronidazole :
      - Eur J Gastroenterol Hepatol 1992;4:877-880.

    4. COLITE (principale)

    Effets secondaires

    1. CRISE NITRITOIDE (CERTAIN )
      Par réduction du nitrate en nitrite dans l'intestin

    2. METHEMOGLOBINEMIE (CERTAIN )

    3. CEPHALEE (CERTAIN )

    4. CONSTIPATION (CERTAIN )

    5. ENCEPHALOPATHIE (CERTAIN TRES RARE)

    6. ENCEPHALOPATHIE TOXIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    7. MYOCLONIE (CERTAIN TRES RARE)

    8. TROUBLE DE L'EQUILIBRE (CERTAIN TRES RARE)

    9. TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)

    11. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)

    12. TROUBLE SPHINCTERIEN (CERTAIN TRES RARE)

    13. DEPRESSION (CERTAIN TRES RARE)

    14. TREMBLEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    15. DYSARTHRIE (CERTAIN TRES RARE)

    16. OSTEONECROSE ASEPTIQUE (CERTAIN )
      Uniquement de la tête humérale :
      - Nouv Presse Med 1978;7,24:2170 .

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT

    2. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. NOURRISSON DE MOINS DE 6 MOIS

    2. GROSSESSE

    3. NEPHROPATHIES SEVERES

    4. OBSTACLES INTESTINAUX

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Cinq à dix grammes avant chaque repas:
    * colopathies avec diarrhées: Cinq à dix grammes le matin à jeun.
    * colopathies avec constipation: vingt grammes le matin à jeun en une seule prise.

    - chez l'enfant de 7 à 15 ans (éviter l'usage avant 7 ans):
    Deux cents millirammes par kilo et par jour, sous surveillance médicale, en cures de courte durée.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Normalement non résorbé par le tube digestif.
    Après une prise orale de 700 mg, des concentrations plasmatiques maximum voisines de 20 microgrammes par litre sont atteintes en 2 heures (après 10 jours de traitement) :
    - Int J Clin Pharmacol Ther Tox 1991;29:357-360.
    Elimination
    (FECES)
    Sous forme de sulfure de bismuth colorant en noir les féces.

    Bibliographie

    - Eur J Gastroenterol Hepatol 1992;4:S41-S47.*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil