BUPHENINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (+)-(HYDROXY-4 PHENYL)-1[(METHYL-1 PHENYL-3 PROPYL)AMINO]-2 PROPANOL CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE BUPHENINE
    autre dénomination : NYLIDRINE CHLORHYDRATE
    bordereau : 434

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Proprietés Pharmacologiques

    1. SYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    2. SYMPATHOMIMETIQUE BETA (principale certaine)

    3. VASODILATATEUR (principale certaine)

    4. VASODILATATEUR CEREBRAL (principale certaine)

    5. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    6. SPASMOLYTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Le substituant plus lourd sur l'azote confère une activité sélective sur les récepteurs bêta.
      Le groupement méthyl sur la chaîne latérale donne une augmentation de la durée d'action et de l'absorption par le tube digestif.
      Provoque une hypotension car la vasodilatation et la baisse des résistances périphériques l'emportent sur les actions inotropes et chronotropes positives sur le coeur.
      Diminue le tonus des fibres musculaires lisses.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TROUBLE CIRCULATOIRE PERIPHERIQUE (principale)
      Indication proposée à partir des propriétés pharmacologiques en l'absence d'essais cliniques contrôlés.

    2. VERTIGE (à confirmer)
      Vertiges d'origine circulatoire.
      Pas d'essais cliniques controlés.

    Effets secondaires

    1. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    2. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    3. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    4. PALPITATION (CERTAIN TRES RARE)

    5. TACHYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    6. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    8. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    9. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)

    10. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    11. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    Précautions d'emploi

    1. TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    3. ULCERE GASTRODUODENAL

    Contre-Indications

    1. INFARCTUS DU MYOCARDE

    2. ANGINE DE POITRINE

    3. THYREOTOXICOSE

    4. GROSSESSE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.
    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Dix huit à trente six milligrammes par jour en plusieurs prises.
    dose maximale: Quarante huit milligrammes par jour en plusieurs prises.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Résorption rapide par le tube digestif.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil