PILOCARPINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ETHYL-3(METHYL-1 IMIDAZOLYL-5)METHYL-4 PERHYDRO FURANONE-2 CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE PILOCARPINE
    bordereau : 548
    sel ou dérivé : PILOCARPINE BASE
    sel ou dérivé : PILOCARPINE NITRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PILOCARPINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PARASYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    2. MYOTIQUE (principale certaine)

    3. VASODILATATEUR (principale certaine)

    4. EXCITOGANGLIONNAIRE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action parasympathomimétique (effet muscarinique): contracturant de la fibre lisse (tube digestif, oeil, bronches), stimulation des secrétions sudorale, salivaire, bronchique, gastrique.
      Myotique par constriction su sphincter irien.
      Action cardiovasculaire complexe: effet parasympathomimétique (vasodilatation ) et action excitoganglionnaire (ganglions sympathiques et médullosurrénale).

    Effets Recherchés

    1. MYOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. GLAUCOME (principale)

    2. GLAUCOME CHRONIQUE (principale)
      à angle ouvert

    3. GLAUCOME AIGU (principale)
      à angle fermé
      traitement d'urgence, en attendant l'indication opératoire

    4. SECHERESSE DE LA BOUCHE (secondaire)
      Après irradiation cervicale (sel de pilocarpine non précisé) :
      - N Engl J Med 1993;329:390-395.
      Approuvé par la FDA par voie orale chez les sujets irradiés au niveau du cou ou de la tête (cinq à dix milligrammes trois fois par jour) :
      - Med Letter 1994;16:97-98.

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN )

    2. DOULEUR OCULAIRE (CERTAIN )

    3. BRONCHOSPASME (A CONFIRMER )
      - Med Letter (France) 1990;22:117.

    4. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE (A CONFIRMER )
      Un cas :
      - Arch Intern Med1987;147:586-587.

    5. DERMATITE DE CONTACT (A CONFIRMER )
      Un cas, après 7 mois d'utilisation sous forme de collyre :
      - Contact Dermatitis 1991;25:133-134.
      Un cas après utilisation sous forme de collyre :
      - Br J Ophtalmol 1993;77:740-741.

    6. DECOLLEMENT DE LA RETINE (CERTAIN )
      Un cas, après 4 semaines d'utilisation de pilocarpine en collyre pour un glaucome :
      - Am J Ophtalmol 1991;112:458-459.

    Contre-Indications

    1. IRIDOCYCLITE

    2. IRITIS AIGU

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en instillations oculaires d'une solution à 1 ou 2 ou 4%:
    Une à quatre instillations par jour.

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Cinq milligrammes pour une dose; dose maximale: vingt milligrammes par dose, cinquante milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Métabolisme
    Peu connu, en partie détruite dans l'organisme.
    Elimination
    Voie rénale:
    Sous forme liée.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil