BITHIONOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 15/11/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    SULFURE DE BIS(DICHLORO-3,5 HYDROXY-2 PHENYLE)

    Ensemble des dénominations

    DCF : BITHIONOL
    DCIR : BITHIONOL
    autre dénomination : D 26
    autre dénomination : TBP
    autre dénomination : XL 7
    bordereau : 930

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    3. TREMATODES (principale certaine)

    4. CLONORCHIS SINENSIS (principale certaine)

    5. FASCIOLA HEPATICA (principale certaine)

    6. DOUVICIDE (principale certaine)

    7. CESTODES (secondaire certaine)

    8. TAENIA SAGINATA (secondaire certaine)

    9. TAENICIDE (secondaire certaine)

    10. DIPHYLLOBOTHRIUM LATUM (secondaire certaine)

    11. HYMENOLEPIS NANA (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur la membrane cellulaire: perte de la perméabilité sélective de la membrane par changement de ses propriétés physiques :cette action membranaire des phénols est dûe à la coexistence d'une partie hydrophile et d'une partie lipophile.
      Poison protoplasmique: l'inactivation enzymatique et la dénaturation protéique donnent des protéinates insolubles.

    2. secondaire
      Le pont sulfure en 0,0' des 2 hydroxyles et la présence de 4 chlores augmentent l'activité antiseptique: le pont sulfure est suffisamment petit pour permettre l'interaction entre les 2 hydroxyles responsables de la très grande activité des biphénol.
      Antihelmintique contre les trématodes (paragonimus ringeri, fasciola hepatica et clonorchis sinensis) , et les cestodes (taenia saginata).

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE (principal)

    2. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principal)

    3. ANTISEPTIQUE CUTANE (principal)

    4. ANTIPARASITAIRE (principal)

    5. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION CUTANEE (principale)

    2. DISTOMATOSE (principale)

    Effets secondaires

    1. REACTION ALLERGIQUE CUTANEE (CERTAIN )

    2. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN )

    3. ANOREXIE (CERTAIN )

    4. DIARRHEE (CERTAIN )

    5. NAUSEE (CERTAIN )

    6. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    7. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN )

    8. SIALORRHEE (CERTAIN )

    9. URTICAIRE (CERTAIN )

    10. CEPHALEE (CERTAIN )

    11. VERTIGE (CERTAIN )

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Non commercialisé en France.
    En application locale (savon, solution) à 0,5 à 1%.
    Dans le paragonimiasis (douve pulmonaire):
    dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Cinquante milligrammes par kilo en 3 prises un jour sur 2.
    Usage antiparasitologique à confirmer.

    Bibliographie

    - Disinfection, sterilization and preservation; Lea and Fibinger; Philadelphia 1968.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil