THYMOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 3/9/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    isopropyl-2 méthyl-5 phénol

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : ACIDE THYMIQUE
    autre dénomination : ISOPROPYLMETACRESOL
    autre dénomination : META-THYMOL
    autre dénomination : TIMOL
    bordereau : 945

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principale certaine)

    3. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principale certaine)

    4. ANTIFONGIQUE (principale certaine)

    5. ANTHELMINTHIQUE (secondaire certaine)
      Actif sur :
      - Nématodes : Ancylostoma duodenale, Necator americanus
      - Trématodes : Fasciola hepatica, Fasciolopsis buski, Clonorchis sinensis
      - Cestodes : Taenia echinococcus.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur la membrane cellulaire : perte de la perméabilité sélective de la membrane par changement de ses propriétés physiques. Cette action membranaire des phénols est due à la coexistence d'une partie hydrophile et lipophile.
      Poison protoplasmique : l'inactivation enzymatique et la dénaturation protéique donnent des protéinates insolubles.

    2. secondaire
      Le méthyl et la chaîne isopropyl augmentent l'activité antiseptique et diminuent la toxicité par rapport au phénol.

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE (principal)

    2. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principal)

    3. ANTISEPTIQUE CUTANEO-MUQUEUX (principal)

    4. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (accessoire)
      Les effets toxiques limitent l'emploi.

    5. ANTHELMINTHIQUE (accessoire)
      Les effets toxiques limitent l'emploi.

    Indications Thérapeutiques

    1. DERMATITE IRRITATIVE (principale)

    2. ANTISEPSIE BUCCALE (principale)

    Effets secondaires

    1. GASTRITE AIGUE (CERTAIN )

    2. NEPHROPATHIE AIGUE (CERTAIN )

    3. CEPHALEE (CERTAIN )

    4. VERTIGE (CERTAIN )

    5. NAUSEE (CERTAIN )

    6. HYPERSUDATION (CERTAIN )

    7. ASTHENIE (CERTAIN )

    8. SOMNOLENCE (CERTAIN )

    9. HYPOTHERMIE (CERTAIN )

    10. DEPRESSION RESPIRATOIRE (CERTAIN )

    11. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN )

    12. CHOC (CERTAIN )

    13. COMA (CERTAIN )

    14. AVORTEMENT (CERTAIN )

    15. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN )

    16. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration verte :
      - J Am Pharm Assoc 1973;NS 13:139.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. GASTRITE

    3. SYNDROME DYSENTERIQUE

    4. INSUFFISANCE RENALE

    5. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    Posologie et mode d'administration

    N'est spécialisé en France qu'en association.
    - Usage interne :
    Par voie buccale chez l'adulte : trente à cent vingt milligrammes par jour.
    Comme anthelminthique : un à trois grammes par jour en trois prises pendant trois jours.
    Eviter l'ingestion simultanée de boissons alcooliques qui favoriseraient l'absorption du produit en le dissolvant.
    - Usage externe :
    Comme antiseptique buccal : solution à un ou cinq pour mille.
    En application locale, en inhalation.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION 50 % voie rénale

    Absorption
    Complètement résorbé au niveau de l'intestin.
    Métabolisme
    Par sulfo et glucuroconjugaison.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    50 % de la dose administrée sont excrétés dans les urines sous forme de métabolites.

    Bibliographie

    - Disinfection sterilization and preservation, Lea and febiger, Philadelphia 1968.
    - Br J Dermatol 1987;116:223.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil