DITHIAZANINE IODURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ETHYL-3(ETHYL-3 BENZOTHIAZOLINYLIDENE-2)-5 PENTADIENE-1,3YL-2 BENZOTHIAZOLIUM IODURE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 514-73-8 DCIR : IODURE DE DITHIAZANINE
    autre dénomination : IODURE DE DITHIAZANINE
    autre dénomination : L 01748
    bordereau : 1225
    dci : iodure de dithiazanine
    rINN : DITHIAZANINE IODIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action locale au niveau du tube digestif: colorant de la famille des cyanines; serait actif par inhibition des enzymes respiratoires et du métabolisme anaérobie du parasite.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    3. ASCARIS LUMBRICOIDES (principal)

    4. ANCYLOSTOMA DUODENALE (principal)

    5. NECATOR AMERICANUS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TRICHINOSE (principale)

    2. ASCARIDIASE (principale)

    3. ANKYLOSTOMIASE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN )

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    3. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN )

    4. DIARRHEE (CERTAIN )

    5. ANOREXIE (CERTAIN )

    6. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN )

    7. COLORATION DE LA PEAU (CERTAIN )
      Coloration bleue

    8. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN )

    9. ACIDOSE (CERTAIN )

    10. COMA (CERTAIN )

    11. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration bleue.

    12. CHOC ANAPHYLACTIQUE (A CONFIRMER )

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. TROUBLES GASTRO-INTESTINAUX

    3. CACHEXIE

    4. DESHYDRATATION

    5. ALLERGIE A L'IODE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Six cents milligrammes par jour pendant 5 jours (oxyure et ascaris), 10 jours (tricocéphale), ou 21 jours (strongyloïdes).
    N'est plus commercialisé en France.
    Ne doit pas être prescrit dans les infections graves.
    Colore les selles en bleu.
    Une coloration bleue de la peau doit faire arrêter le traitement.
    Surveillance clinique; recherche d'albuminurie.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Colorant bleu non résorbé au niveau du tube digestif, sauf en cas de lésions ulcérées du tube digestif, entraine alors une coloration bleue de la peau.
    Elimination
    Voie fécale:
    Fécès colorées en bleu.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil