NIRIDAZOLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (NITRO-5 THIAZOLYL-2)-1 IMIDAZOLIDINONE-2

    Ensemble des dénominations

    DCIR : NIRIDAZOLE
    autre dénomination : BA 32644
    bordereau : 1232

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    3. LEISHMANIA TROPICA (principale certaine)

    4. LEISHMANIA BRASILIENSIS (principale certaine)

    5. LEISHMANICIDE (principale certaine)

    6. AMOEBICIDE (principale certaine)

    7. ENTAMOEBA HISTOLYTICA (principale certaine)

    8. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    9. TREMATODES (principale certaine)

    10. SCHISTOSOMA HAEMATOBIUM (principale certaine)

    11. SCHISTOSOMICIDE (principale certaine)

    12. NEMATODES (principale certaine)

    13. ONCHOCERCA VOLVULUS (principale certaine)

    14. DRACUNCULUS MEDINENSIS (principale certaine)

    15. FILARICIDE (principale certaine)

    16. SCHISTOSOMA JAPONICUM (secondaire certaine)

    17. SCHISTOSOMA MANSONI (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur les schistosomes: action sur les glandes vitellogènes.
      Empêche la formation de la coque des oeufs par les cellules vitellines; inhibe la spermatogénèse avec destruction des testicules.
      La femelle est détruite dans le foie et le mâle subit une autolyse.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    3. ANTIPROTOZOAIRE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. SCHISTOSOMIASE URINAIRE (principale)

    2. SCHISTOSOMIASE INTESTINALE (principale)

    3. SCHISTOSOMIASE ARTERIOVEINEUSE (principale)

    4. AMIBIASE (secondaire)

    5. ONCHOCERCOSE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. CONFUSION MENTALE (CERTAIN )

    2. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )

    3. HALLUCINATION (CERTAIN )

    4. CEPHALEE (CERTAIN )

    5. SOMNOLENCE (CERTAIN )

    6. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )

    7. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN )

    8. AZOOSPERMIE (CERTAIN TRES RARE)

    9. ANOREXIE (CERTAIN )

    10. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN TRES RARE)

    11. ELECTROCARDIOGRAMME(ANOMALIE) (CERTAIN TRES RARE)
      Onde T aplatie, biphasique ou inversée.
      Survenue en général après quelques jours de traitement, ces anomalies se normalisent après deux semaines.

    12. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    13. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration brune.

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE

    3. HYPERTENSION PORTALE

    4. SENILITE

    5. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      ALLONGEMENT DE LA DEMI-VIE PLASMATIQUE .
      NOUV.PRESSE MED.1977,6:3209

    Contre-Indications

    1. DEFICIT EN G6PD
      Risque d'anémie hémolytique :
      - N Engl J Med 1991;324:169-174.
      - Lettre du Pharmacologue 1991;5,8:283-285.

    2. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)

    3. EPILEPSIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte et l'enfant:
    Vingt cinq milligrammes par kilo et par jour en 2 prises pendant les repas, en cure de 7 jours.
    Ne pas dépasser la dose maximale de un gramme cinq cents par jour.
    Surveillance clinique rigoureuse,( coloration normale des urines en noir, anomalies électrocardiographiques liées au traitement, toujours bénignes)
    Le cas échéant, l'INH peut être repris dès la fin de la cure.
    Contrôles parasitologiques et immunologiques au décours du traitement.
    Surveillance hématologique.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Résorption lente.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques.
    concentration dans le système porte hépatique.
    Allongement de la demi-vie plasmatique en cas d'insuffisance hépatocellulaire.
    Métabolisme
    Rapide.
    Elimination
    Voie rénale:
    Urines colorées en noir.
    Voie fécale.

    Bibliographie

    - Clin Pharmacokinet 1988;15:67-93 (Pharmacocinetique).

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil