DYDROGESTERONE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/10/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    9BETA,10ALPHA-PREGNADIENE-4,6 DIONE-3,20

    Ensemble des dénominations

    BAN : DYDROGESTERONE
    CAS : 152-62-5
    DCF : DYDROGESTERONE
    DCIR : DYDROGESTERONE
    USAN : DYDROGESTERONE
    autre dénomination : DEHYDROPROGESTERONE
    autre dénomination : DEHYDRORETROPROGESTERONE
    autre dénomination : DIDROGESTERON
    autre dénomination : DRYGESTERONE
    autre dénomination : ISOPREGNENONE
    autre dénomination : DIHYDROGESTERONE
    bordereau : 762
    code expérimentation : NSC-92336
    rINN : DYDROGESTERONE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : (JO 19/09/2000)

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PROGESTATIF (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Prépare la muqueuse utérine à la nidation (dentelle utérine).
      Diminue les contractions utérines et celles des trompes.

    Effets Recherchés

    1. PROGESTATIF (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE LUTEALE (principale)

    2. AVORTEMENT HABITUEL(PREVENTION) (principale)

    3. AVORTEMENT(MENACE) (principale)

    4. METRORRAGIE FONCTIONNELLE (principale)

    5. AMENORRHEE (principale)
      Secondaire en dehors de la grossesse et après bilan.

    6. DYSMENORRHEE (principale)

    7. ENDOMETRIOSE (principale)

    8. SYNDROME PREMENSTRUEL (principale)

    9. HYPERFOLLICULINIE (principale)

    10. CANCER DE L'ENDOMETRE (secondaire)
      Reste à justifier.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    3. LEUCOCYTOSE (CERTAIN TRES RARE)

    4. HEPATITE CHOLESTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. ICTERE CHOLESTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    6. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE(AGGRAVATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ASSOCIATION AUX OESTROGENES

    7. PORPHYRIE CUTANEE(AGGRAVATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ASSOCIATION AUX OESTROGENES

    8. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE

    2. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE

    3. PORPHYRIE CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez la femme adulte:
    Dix à vingt milligrammes par jour du 5 au 25ème jour du cycle.
    Posologie et mode d'administration variables suivant l'indication.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide par le tube digestif.
    Elimination
    Voie rénale.
    Débute 20 mn après l'ingestion, maxima au bout de 2 h et demie.

    Bibliographie

    - Gaz Med Fr 1969:12.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :

    Principe actif présent en association dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil