SALICYLATE D'ALUMINIUM

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 22/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    SALICYLATE BASIQUE D'ALUMINIUM

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : ALUMINIUM SALICYLATE
    autre dénomination : ALUMINIUM SALICYLATE BASIQUE
    autre dénomination : ALUMINIUM SUBSALICYLATE
    autre dénomination : SALICYLATE BASIQUE D'ALUMINIUM
    autre dénomination : SALICYLATE D'ALUMINIUM BASIQUE
    bordereau : 1419
    sel ou dérivé : ALUMINIUM ACETOTARTRATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principale certaine)

    2. ADSORBANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Activité adsorbante dûe au gel d'alumine formé in situ.
      Propriété antiseptique du salicylate alcalin formé.

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principal)

    2. ADSORBANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. COLITE (principale)

    2. DIARRHEE (principale)

    3. TOXIINFECTION ALIMENTAIRE (principale)

    Effets secondaires

    1. ATTEINTE COCHLEO-VESTIBULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible.
      Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    2. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    3. SURDITE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    4. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    5. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN TRES RARE)

    6. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    8. OBNUBILATION (CERTAIN TRES RARE)

    9. HYPERSUDATION (CERTAIN TRES RARE)

    10. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ANTECEDENTS ULCEREUX
      DOSES ELEVEES

      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    2. GASTRITE
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    3. HERNIE HIATALE
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    4. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    5. ASTHME

    6. TROUBLE DE L'HEMOSTASE
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    7. THROMBOPENIE
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    8. GROSSESSE
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    9. INSUFFISANCE RENALE

    10. ENFANT DE MOINS DE 30 MOIS

    11. DIABETE
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INSULINOTHERAPIE
      TRAITEMENT PAR HYPOGLYCEMIANTS ORAUX

      Les salicylates ont un effet hypoglycémiant par un mécanisme propre non encore complètement expliqué chez le diabétique.
      Les salicylates potentialisent par ailleurs les sulfamides hypoglycémiants par défixation protéique et peut-être par diminution de l'élimination rénale par compétition au niveau d'une sécrétion tubulaire active.
      Ces effets ont été décrits avec les salicylates type salicylate de sodium et aspirine.

    12. DEFICIT EN G6PD

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORMES EVOLUTIVES

      Par analogie avec le salicylate de sodium.

    2. GASTRITE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORMES SEVERES

      Par analogie avec le salicylate de sodium.

    3. SYNDROME HEMORRAGIQUE
      Par analogie avec le salicylate de sodium.

    4. HEMOPHILIE
      Par analogie au salicylate de sodium.

    5. ALLERGIE AUX SALICYLES
      PAR ANALOGIE AVEC LE SALICYLATE DE SODIUM

    6. NOUVEAU-NE
      Par analogie avec le salicylate de sodium.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Un à cinq grammes par jour.
    - chez l'enfant:
    Cinquante centigrammes à deux grammes par jour.
    - chez le nourrisson:
    Vingt cinq à cinquante centigrammes.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil