CEFONICID SODIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : SKF 75073
    bordereau : 2736

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : CEFONICID
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)
      Spectre antibactérien présumé:
      * Espèces habituellement sensibles:
      Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermis, Streptococcus pneumoniae, Streptococcus pyogenes; Neisseria gonorrheae, Escherichia coli; Klebsiella pneumoniae; Proteus mirabilis, Hemophilus influenzae, Citrobacter, enterobacter, providencia.

      * Espèces résistantes;
      Pseudomonas.

    2. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    3. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Céphalosporines de 2ème génération, bactéricide à larde spectre, présentant une résistance vis-à-vis de diverses bêta lactamases.
      Agit par fixation sur les penicillin-binding proteins.
      Se caractérise par sa demi-vie longue.

    Effets Recherchés

    1. ANTIBIOTIQUE (principal)

    2. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION A GERMES SENSIBLES (principale)

    2. INFECTION CHIRURGICALE (principale)

    3. INFECTION URINAIRE (principale)

    4. INFECTION CUTANEE A GERMES SENSIBLES (principale)

    Effets secondaires

    1. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAMUSCULAIRE

    2. PHLEBITE AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. NEUTROPENIE (CERTAIN TRES RARE)

    4. TEST DE COOMBS POSITIF (CERTAIN TRES RARE)

    5. THROMBOCYTOSE (CERTAIN RARE)

    6. EOSINOPHILIE (CERTAIN RARE)

    7. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    8. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    9. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    10. RASH (CERTAIN TRES RARE)

    11. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    12. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    13. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    14. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    15. COLITE PSEUDOMEMBRANEUSE (A CONFIRMER )

    16. HEMORRAGIE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit, par diminution du taux de prothrombine :
      - Ann Intern Med 1995;123:472-473.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etudes éffectuées chez le rat, la souris, le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. INSUFFISANCE RENALE
      Réduire la posologie.

    Contre-Indications

    1. ALLERGIE AUX BETALACTAMINES

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE
    - 2 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    La teneur en sodium est de 3,7 meq par gramme.
    Dose usuelle par voie intramusculaire profonde ou intraveineuse:
    - chez l'adulte:
    Deux à quatre grammes par 24 heures en 2 à 3 injections.
    - chez l'insuffisant rénal:
    Adapter la posologie en fonction de la clairance de la créatinine; il n'est pas nécessaire de pratiquer une injection supplémentaire après une séance de dialyse.
    - chez le sujet âgé, si la fonction rénale est normale pour l'âge:
    Quinze milligrammes par kilo et par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 4.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Après injection de 1 g IM, le taux plasmatique maximum est de 70 à 150 microgrammes par ml en 1 à 2 heures.
    Après 1g IV, le taux est de 220 microgrammes/ml.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques: 98%.
    Forte concentration tissulaire, en particulier dans le liquide pleural, les os, l'uterus.
    Passe dans le lait à de très faibles concentrations.
    Concentration très faibles dans le LCR.
    Demi-Vie
    4 heures 50.
    Allongée en cas d'insuffisance rénale.
    - Clin Pharm Ther 1984;35:798.
    ainsi que par la prise de probenecid.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    Voie rénale:
    95% de la dose est éliminé par les urines en 24 heures sous forme inchangée, essentiellement par secrétion tubulaire.

    Bibliographie

    - Antimicrob Agents Chemother 1978;13:784-790.
    - Antimicrob Agents Chemother 1983;23:790-792.
    - Antimicrob Agents Chemother 1983;23:814-816.
    - Clin Pharm 1984;3:23-32 (REVUE)
    - Clin Pharm Ther 1984;35:798-803.
    - Pharmacotherapy 1984;4:325-333 (REVUE)*
    - Drugs 1986;32:222-259 (REVUE)*.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil