BAMBUTEROL CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 16/9/1996
Dernière mise à jour : 21/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de (RS)-5-(2-tert-butylamino-1-hydroxyéthyl)-m-phénylène bis(diméthylcarbamate)

    Ensemble des dénominations

    BANM : BAMBUTEROL HYDROCHLORIDE
    CAS : 81732-46-9
    DCIMr : CHLORHYDRATE DE BAMBUTEROL
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE BAMBUTEROL
    bordereau : 3043
    code expérimentation : KWD-2183
    rINNM : BAMBUTEROL HYDROCHLORIDE
    sel ou dérivé : TERBUTALINE
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 07/12/94

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    2. SYMPATHOMIMETIQUE BETA (principale certaine)

    3. BETA-2 STIMULANT (principale certaine)

    4. BRONCHODILATATEUR (principale certaine)

    5. TOCOLYTIQUE (principale certaine)

    6. VASODILATATEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Prodrogue inactive, libérant lentement de la terbutaline, agoniste bêta-2 adrénergique, responsable d'une bronchodilatation de longue durée.

    Effets Recherchés

    1. BRONCHODILATATEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASTHME (principale)
      Traitement continu.

    2. BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (principale)
      Traitement continu.

    Effets secondaires

    1. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    2. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    3. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)

    4. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    5. PALPITATION (CERTAIN RARE)

    6. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    7. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    8. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    9. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN )
      Augmenterait de 3 fois le risque d'insuffisance cardiaque chez les patients de plus de 70 ans, le risque serait particulièrement augmenté (4 fois) durant le premier mois de traitement:
      - Thorax 1998;53:558-562.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. DIABETE

    3. HYPERTHYROIDIE

    4. HYPERTENSION ARTERIELLE

    5. CARDIOPATHIE

    6. INSUFFISANCE CORONARIENNE

    7. TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE

    8. MYOCARDIOPATHIE OBSTRUCTIVE

    9. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      Variations de la transformation en terbutaline.

    10. CONVULSIONS(ANTECEDENTS)

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE
      Et à la terbutaline.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte : dix milligrammes par jour en une prise au coucher.
    Dose maximale : vingt milligrammes par jour.
    Réduire la posologie de moitié en cas d'insuffisance rénale.
    A éviter en cas d'insuffisance hépatique qui entrave la libération de terbutaline.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION lait
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Environ 20% de la dose administrée per os sont résorbés par le tractus gastro-intestinal puis lentement métabolisés par les pseudo-cholinestérases plasmatiques en terbutaline active.
    Répartition
    La terbutaline, métabolite actif du bambutérol, traverse la barrière placentaire et passe dans le lait.
    Demi-Vie
    la demi-vie d'élimination de la terbutaline après administration de bambutérol est d'environ 20 heures.
    Métabolisme
    Lentement hydrolysé en terbutaline.
    Importante variabilité interindividuelle du métabolisme du bambutérol en cas d'insuffisance hépatique.
    Elimination
    *Voie rénale : l'élimination du bambutérol est principalement urinaire.

    Bibliographie

    - Prescrire 1998;18:652.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil