VACCIN GRIPPAL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    mélange de souches de virus inactivés cultivés sur oeufs embryonnés

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : MYXOVIRUS INFLUENZAE
    autre dénomination : MYXOVIRUS INFLUENZAE A SOUCHE A/USSR/92/77(H1N1)
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL A/BANGKOK 1/79
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL A/BEIJING 353/89 H3,N2
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL A/BRAZIL 11/78
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL A/SINGAPORE 6/86 H1,N1
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL B/SINGAPOUR 222/79
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL B/YAMAGATA 16/88
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL INACTIVE PURIFIE DE SOUCHE A/TEXAS/77 (H3N2)
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL INACTIVE PURIFIE DE SOUCHE A/URSS/77 (H1N1)
    autre dénomination : VIRUS GRIPPAL INACTIVE PURIFIE DE SOUCHE B/HONG-KONG/73
    bordereau : 3048

    Proprietés Pharmacologiques

    1. VACCIN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Installation d'une immunité en 15 jours après la vaccination.

    Indications Thérapeutiques

    1. GRIPPE(PREVENTION) (principale)
      Chez les asthmatiques, le rapport bénéfice/risque est favorable :
      - Biodrugs 1999;11:223-228.
      Dans les infections à VIH : dans un essai randomisé versus placebo, le vaccin est très efficace et bien toléré :
      - Ann Intern Med 1999;131:430-433.
      La vaccination du personnel des institutions pour personnes âgées réduit fortement la mortalité de ces denières. Essai randomisé :
      - Lancet 2000;355:93-97.
      61 malades ayant reçu une greffe de foie ont été efficacement vaccinés malgré l'immunodépression. Les résultats ont été meilleurs après 2 doses :
      - J Med Virol 2000;61:85-93.

    Effets secondaires

    1. EFFETS SYSTEMIQUES (CONTROVERSE )
      Chez l'adulte sain, le vaccin grippal ne serait pas associé à une fréquence accrue d'effets secondaires systèmiques (essai randomisé versus placebo) :
      - Arch Intern Med 1996;156:1546-1550.

    2. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    3. FIEVRE (CERTAIN RARE)

    4. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN RARE)

    5. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    6. DERMATOMYOSITE (A CONFIRMER )
      Un cas, chez un patient âgé, apparaissant au point d'injection après deux semaines :
      - Vaccine 1994;12:1484.

    7. PEMPHIGUS (A CONFIRMER )
      4 cas de pemphigus bulleux chez des patients âgés 3 à 5 semaines après la vaccination:
      - Br J Dermatol 1998;138:363.

    8. THROMBOPENIE (A CONFIRMER )
      - JAMA 1981;245:369-370.

    9. VASCULARITE (A CONFIRMER )
      - N Y State J Med 1983;83:1182-1183.

    10. ARTERITE (CERTAIN )
      Artérite à cellules géantes. Un cas chez un patient HLA DRB1 04 positif :
      - Arch Intern Med 2000;160:2677.

    11. PERICARDITE (A CONFIRMER )
      - Br Med J 1981;283:526.
      Un cas rapporté et 4 cas cités de péricardite aiguë bénigne :
      - Presse Med 1997;26:415.

    12. SYNDROME DE GUILLAIN-BARRE (A CONFIRMER )
      - MMWR 1993;42(RR-6):1-14.
      Risque relatif de 1.7 dans une étude américaine, correspondant à un cas supplémentaire par million de vaccinés:
      - N Engl J Med 1998;339:1797-1802.

    13. UVEITE (A CONFIRMER )
      - Ann Ophtalmol 1991;23:213-214.

    14. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (A CONFIRMER )
      - JAMA 1979;242:2555-2556.

    15. ATROPHIE DU NERF OPTIQUE (A CONFIRMER )
      - Ann Ophtalmol 1980;12:857:863.

    16. NEVRITE OPTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas, débutant 3 semaines après la vaccination, lentement et incompplètement réversible avec des corticoïdes en plusieurs mois :
      - J Neuroophtalmol 1996;16:182-184.
      Un cas bilatéral à 2 occasions chez la même patiente à 1 an d'intervalle:
      - Am J Ophtalmol 1997;124:703-704.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. IMMUNODEPRESSION
      Risque d'inefficacité de la vaccination.

    2. DREPANOCYTOSE
      Risque de crise en cas de fièvre post-vaccinale.

    3. GROSSESSE
      Information manquante.

    4. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    5. ASTHME
      La primo-vaccination avec vassin 'inactivé' pourrait être suivi d'une faible détérioration de la fonction pulmonaire, qui est en fait largement compensée par les bénéfices de la vaccination; essai randomisé:
      - Lancet 1998;351:326-331.

    6. SCLEROSE EN PLAQUES
      Le taux de poussées est supérieur après la survenue d'une grippe qu'après une vaccination (33% vs 5%); étude néerlandaise sur 53 patients; la vaccination devrait donc être pratiquée, mais étant donné le risque de poussée, chaque cas est à examiner spécifiquement:
      - J Neurol Sci 1998;159:51-53.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE
    - 2 - SOUS-CUTANEE profonde

    Posologie et mode d'administration

    Injection par voie sous-cutanée profonde ou par voie intramusculaire.
    - Adultes et enfants de plus de dix ans : une injection de cinq cents microlitres.
    - Enfants de moins de dix ans : une injection de deux cent cinquante microlitres à renouveler un mois plus tard.

    Bibliographie

    - Br Med J 1993;307:988-990. (Pas plus d'effets secondaires que le placebo)
    - Biodrugs 2000;13:35-59. (voie intranasale)

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil