VINCAMINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 28/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    HYDROXY-14 BETA DIHYDRO-14,15 3 ALPHA,16 ALPHA-EBURNAMENINE CARBOXYLATE-14 DE METHYLE

    Ensemble des dénominations


    bordereau : 431
    sel ou dérivé : VINCAMINE ALPHACETOGLUTARATE
    sel ou dérivé : VINCAMINE CHLORHYDRATE sel ou dérivé : VINBURNINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : VINCAMINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIANOXIQUE CEREBRAL (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)
      EFFET PORTANT ESSENTIELLEMENT SUR LES VAISSEAUX DE PETIT ET MOYEN CALIBRES ET LES CAPILLAIRES CEREBRAUX.

    3. VASODILATATEUR CEREBRAL (principale certaine)
      AUGMENTATION DU DEBIT SANGUIN CEREBRAL EN RAPPORT AVEC UNE AUGMENTATION DE L'ACTIVITE METABOLIQUE CEREBRALE.

    4. CORONARODILATATEUR (secondaire certaine)
      EFFET TRANSITOIRE NE S'OBSERVANT QU'A DES DOSES SUPRATHERAPEUTIQUES.

    5. CHRONOTROPE NEGATIF (secondaire certaine)
      A FORTES DOSES

    6. SEDATIF (secondaire certaine)
      A TRES FORTES DOSES

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Entraine la lyse du spasme artériolaire, augmente l'irrigation sanguine du cerveau, réduit la résistance périphérique, abolit la stase, améliore l'hypoxie locale (le neurone peut à nouveau capter et utiliser l'oxygène).
      Action au niveau central principalement, amélioration du métabolisme local.

    2. secondaire
      Légère chute tensionnelle biphasique, qui pourrait s'expliquer par un réflexe parasympathique passant par le vague; la seconde phase de l'hypotension est accompagnée d'une diminution du taux cérébral de noradrénaline.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR CEREBRAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CIRCULATOIRE CEREBRALE (principale)
      Essentiellement les troubles psycho-comportementaux et neuro-sensoriels.

    Effets secondaires

    1. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE PARENTERALE

    2. BRADYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE PARENTERALE

    3. ARYTHMIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE
      FORTE DOSE
      HYPOKALIEMIE
      VOIE PARENTERALE
      HYPOXIE CHRONIQUE
      ASSOCIATION AUX ANTIARYTHMIQUES

      Troubles du rythme auriculaires et ventriculaires sans gravité en cas de prise orale.
      Torsades de pointes exclusivement rapportées lors de l'utilisation parentérale.

    4. TORSADE DE POINTES (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE PARENTERALE

      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE
      FORTE DOSE
      HYPOKALIEMIE
      HYPOXIE CHRONIQUE
      ASSOCIATION AUX ANTIARYTHMIQUES

      - Therapie 1981;36:55-64.

    5. QT(ALLONGEMENT) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE PARENTERALE
      FORTE DOSE

    6. TROUBLE DE LA REPOLARISATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE PARENTERALE
      FORTE DOSE

      A type d'ondes T géantes ou inversées.

    7. EXTRASYSTOLE VENTRICULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE PARENTERALE

    8. SYNCOPE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE PARENTERALE

    9. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    10. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    11. ACOUPHENE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    12. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE PARENTERALE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE

    2. INFARCTUS DU MYOCARDE(ANTECEDENT)

    3. HYPOKALIEMIE
      Devra être préalablement corrigée.

    Contre-Indications

    1. HYPERTENSION INTRACRANIENNE

    2. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

    3. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    4. TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE PARENTERALE

    5. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE PARENTERALE

    6. HYPOKALIEMIE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE PARENTERALE

      Doit être corrigée avant toute administration.

    7. GROSSESSE
      En raison de l'absence d'études de tératogénèse expérimentale.

    8. ALLAITEMENT

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    - par voie orale, intramusculaire ou perfusion lente:
    Trente à soixante milligrammes par jour en 2 prises.
    dose maximale: Quatre vingts milligrammes par jour.
    Surveillance ECG en cas d'utilisation par voie intraveineuse.

    Bibliographie

    - Therapia Hungarica 1965;3:101.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil