NEDOCROMIL DISODIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 9/12/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ETHYL-9 DIOXY-4,6 PROPYL-10 DIHYDRO-6,94H-PYRANNO[3,2-G]QUINOLEINE DICARBOXYLIQUE-2,8 DISODIQUE

    Ensemble des dénominations

    BAN : NEDOCROMIL SODIUM
    CAS : 69049-74-7
    USAN : NEDOCROMIL SODIUM
    autre dénomination : NEDOCROMIL DE SODIUM
    autre dénomination : NEDOCROMIL SODIQUE
    bordereau : 2865
    code expérimentation : FPL-59002KP
    rINN : NEDOCROMIL SODIUM
    sel ou dérivé : CROMOGLICATE DISODIQUE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : NEDOCROMIL
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIALLERGIQUE (principale certaine)

    2. INHIBITEUR DE LA DEGRANULATION DES MASTOCYTES (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      unhibe la libération ou la synthèse par les mastocutes des médiateurs bronchoconstricteurs pro-inflammatoires et chimiotactiques comme l'histamine, les prostaglandines, les leucotriènes.
      Pourrait participer également à l'activité anti-asthmatique par
      l'inhibition au niveau pulmonaire de réflexes axones et de la libération de divers neuro-peptides brochoconstricteurs et/ou pro-inflammatoires.

    Effets Recherchés

    1. ANTIALLERGIQUE (principal)

    2. ANTIASTHMATIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASTHME(TRAITEMENT DE FOND) (principale)

    2. ASTHME(TRAITEMENT DE LA CRISE) (à confirmer)
      Réduirait l'intensité des crises d'asthme induites par l'aspirine :
      - Am J Resp Crit Care Med 1997;155:1461-1464.

    Effets secondaires

    1. DYSGUEUSIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. TOUX (CERTAIN RARE)
      Lié à une une irritation laryngée.

    3. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    5. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    6. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    7. RASH (CERTAIN RARE)

    8. PRURIT (CERTAIN RARE)

    9. BOUFFEE DE CHALEUR (CERTAIN RARE)

    10. BRONCHOSPASME (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte et l'enfant de plus de 2 ans :
    - inhalation de huit à seize milligrammes par jour, en deux à quatre prises.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 2 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Lors de l'administration en inhalation, la biodisponibilité est voisine de 6 à 9% : passage transpulmonaire et résorption digestive.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 80%.
    Se distribue uniquement au compartiment plasmatique.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 2 heures.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    *Voie rénale.
    *Voie fécale.

    Bibliographie

    - Drugs 1989;37,Suppl1:1-137. Symposium international.
    - Ann Pharmacother 1993;27:599-606. (REVUE GENERALE) *

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil