PROTIZINIQUE ACIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/3/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    acide 2-(7-méthoxy-10-méthyl-2-phénothiazinyl) propionique

    Ensemble des dénominations


    CAS : 13799-03-6 DCI : ACIDE PROTIZINIQUE
    autre dénomination : ACIDE PROTIZINIQUE
    autre dénomination : RP 17190
    bordereau : 1456
    rINN : PROTIZINIC ACID

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    3. ANALGESIQUE (principale certaine)

    4. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    5. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      *Action analgésique périphérique de type aspirine.
      *Action antipyrétique de type aspirine, qui serait due à l'inhibition des prostaglandines synthétases, notamment PGE1.
      *Action antiinflammatoire au stade aigu de l'inflammation :
      - inhibe l'augmentation de la perméabilité capillaire,
      - diminue la migration des polynucléaires, des monohistiomacrophages,
      - inhibe la sortie des enzymes lysosomiaux,
      - s'oppose à l'action des médiateurs chimiques,
      - inhibe de façon non spécifique la synthèse des prostaglandines.
      *Au stade du granulome :
      - inhibe la prolifération des fibroblastes, la synthèse des mucopolysaccharides et la formation du collagène.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    2. ANTALGIQUE (principal)

    3. ANTIPYRETIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFLAMMATION (principale)
      Traitement symptomatique de courte durée des affections inflammatoires aiguës.

    Effets secondaires

    1. GYNECOMASTIE (CERTAIN )
      - Concours Med 1989;111:1171-1176.

    2. POLLAKIURIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. DYSURIE (CERTAIN TRES RARE)

    4. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN TRES RARE)
      Coloration brune.

    5. ERUPTION MORBILLIFORME (CERTAIN RARE)

    6. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    7. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    8. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    9. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ANTECEDENTS ULCEREUX
      GASTRITE
      HERNIE HIATALE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL(ANTECEDENT)

    2. GASTRITE

    3. HERNIE HIATALE

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRODUODENAL

    2. HEMORRAGIE DIGESTIVE

    3. HYPERSENSIBILITE AUX PHENOTHIAZINES

    4. ENFANT DE MOINS DE 15 ANS

    5. GROSSESSE

    6. ALLAITEMENT

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est plus commercialisé en France.
    Dose usuelle par voie orale : six cents à huit cents milligrammes par jour en plusieurs prises.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 11 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorbé par le tube digestif en 2 heures
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est en moyenne de 11 heures après administration de 200 à 400 mg par voie orale.
    Métabolisme
    Foie.
    Elimination
    *Voie rénale : élimination sous forme active et métabolisée.

    Bibliographie

    - Therapie 1976;31:755-760.
    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil