PYROVALERONE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 29/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 1-(4-méthylphényl)-2-(1-pyrrolidinyl)-1-pentanone

    Ensemble des dénominations


    CAS : 1147-62-2 DCIM : CHLORHYDRATE DE PYROVALERONE
    USAN : PYROVALERONE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE PYROVALERONE
    bordereau : 2453
    code expérimentation : F-1983
    code expérimentation : LJ 424
    rINNM : PYROVALERONE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PYROVALERONE
    Regime : stupéfiants
    Remarque sur le regime : Durée de prescription (sauf pour préparations inscrites en liste I ) : >7 jours mais <28 jours (JO-14/02/98)

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOANALEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTIDEPRESSEUR (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement de type amphétaminique.

    Effets Recherchés

    1. PSYCHOTONIQUE (principal)

    2. ANTIDEPRESSEUR (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASTHENIE (principale)

    2. DEPRESSION (secondaire)

    Effets secondaires

    1. TOXICOMANIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE
      DOSES NON THERAPEUTIQUES

      En cas d'utilisation par les toxicomanes.

    2. SYNDROME DE SEVRAGE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE
      DOSES NON THERAPEUTIQUES

      En cas d'utilisation par les toxicomanes.

    3. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    4. ANXIETE (CERTAIN RARE)

    5. PALPITATION (CERTAIN RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MODERE
      Risque modéré de dépendance de type alcool-barbiturique.
      - Jama 1974;230:1440.
      - Bulletin de l'OMS 1970;Suppl 43 :dependance liability of non narcotic drugs.
      - Comité OMS d'experts de la pharmacodépendance ,OMS 1970.

    Précautions d'emploi

    1. ETAT DELIRANT

    2. AGITATION

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. ENFANT

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte : vingt à quatre-vingts milligrammes par jour.

    Bibliographie

    - Curr Ther Res 1971;13:631.
    - Therapie 1976;31:557.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil