ALCURONIUM CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N,N'-DIALLYL DINORTOXIFERINIUM DICHLORURE

    Ensemble des dénominations

    BAN : ALCURONIUM CHLORIDE
    CAS : 15180-03-7
    DCIR : CHLORURE D'ALCURONIUM
    USAN : ALCURONIUM CHLORIDE
    autre dénomination : ALCURONIUM BICHLORHYDRATE
    autre dénomination : ALCURONIUM DICHLORHYDRATE
    autre dénomination : ALCURONIUM DICHLORURE
    autre dénomination : ALLNORTOXIFERIN CHLORIDE
    autre dénomination : DIALLYLTOXIFERINE CHLORIDE
    autre dénomination : DIALLYNORTOXIFERINE DICHLORIDE
    autre dénomination : CHLORURE D'ALCURONIUM
    bordereau : 181
    code expérimentation : Ro-4-3816
    rINN : ALCURONIUM CHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : ALCURONIUM
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. CURARISANT (principale certaine)

    2. CURARISANT NON DEPOLARISANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agit au niveau de la jonction myoneurale: empêche la dépolarisation par inhibition compétitive de l'accès de l'acétylcholine aux récepteurs de la plaque motrice.
      Action réversible en présence d'un excès d'acétylcholine ou d'un anticholinestérasique.

    Effets Recherchés

    1. CURARISANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CURARISATION (principale)

    Effets secondaires

    1. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

    Contre-Indications

    1. MYASTHENIE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse (donnée à titre indicatif, posologie individuelle à déterminer, maniement réservé aux anesthésistes)
    Barbiturique: Cinquante à cent cinquante microgrammes par kg, et réinjection de vingt à trente cinq microgrammes par kg toutes les 20 mns.
    Pour l'intubation::
    Deux cents à deux cent cinquante microgrammes par kilo, pas de réinjection avnt 30 à 50 mn.
    Nécessite la proximité de matériel de ventilation assistée, et de l'antidote (prostigmine).
    Ne pas mélanger aux solutions barbituriques.
    Ne pas utiliser dans les interventions de courte durée.

    Bibliographie

    - Bovet; Curare and curare-like agents; Elsevier Publ 1959.
    - Cheymol Actual Pharmacol 1960;13:63-107.
    - Médicaments organiques de synthèse 1970;3:241-266.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil