TRANEXAMIQUE ACIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/2/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ACIDE AMINOMETHYL-4 CYCLOHEXANECARBOXYLIQUE-(E) .ACIDE TRANS-AMINOMETHYL-4 CYCLOHEXANECARBOXYLIQUE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 1197-18-8 DCIR : ACIDE TRANEXAMIQUE
    autre dénomination : ACIDE TRANEXAMIQUE
    autre dénomination : AMCA
    autre dénomination : BAY 3517
    autre dénomination : CL 65336
    autre dénomination : RP 18429
    autre dénomination : TRANS-AMCHA
    bordereau : 1436
    dci : acide tranexamique
    rINN : TRANEXAMIC ACID

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIFIBRINOLYTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibition des activateurs du plasminogène.

    Effets Recherchés

    1. ANTIFIBRINOLYTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERFIBRINOLYSE (principale)

    2. GASTRITE HEMORRAGIQUE (secondaire)

    3. HEMORRAGIE MENINGEE (à confirmer)
      Usage controversé :
      - N Engl J Med 1984;311:432-437.

    4. MALADIE DE VON WILLEBRAND (secondaire)
      Prévention des hémorragies avant interventions mineures.

    5. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (à confirmer)
      - Am J Med 1991;91:102.

    6. MENORRAGIE (à confirmer)
      Réduirait le volume des pertes sanguines (essai randomisé) :
      - BMJ 1996;313:579-582.

    7. HEMORRAGIE POSTOPERATOIRE (à confirmer)
      Diminue les saignements per et postopératoires au cours des arthroplasties de hanche:
      - Anesth Analg 2000;91:1124-1130

    Effets secondaires

    1. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (A CONFIRMER )
      Un cas, réversible, chez le sujet agé :
      - Nephron 1995;69:478-479.

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale ou intraveineuse:
    - chez l'adulte:
    Deux à quatre grammes par jour.
    - chez l'enfant:
    Un gramme à un gramme et demi par jour.

    Exploration biologique de l'hémostase avant et pendant le traitement.
    En cas d'insuffisance rénale, diminuer la posologie.
    En cas e maladie thrombo-embolique, adjoindre un traitement anticoagulant.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption par le tube digestif.
    Répartition
    Taux plasmatiques après injection IV de 10 mg/kg: 18 microgrammes par ml 1 heure après injection; 9,6 microgrammes 3 heures après injection, 5 microgrammes 5 heures après injection.
    Elimination
    Voie rénale:
    Sous forme inactive par les urines;
    Après 10 mg/kg IV, 30% de la dose est éliminé pendant la première heure, 55% au bout de la 3ème heure, 90% en 24h.
    Après administration orale d'une dose de 10 à 15 mg/kg, 1%, 13% et 39% de la dose ingérée sont respectivement éliminés au bout de 1, 3 et 24heures.

    Bibliographie

    - Br Med J 1972;2:311.
    - Br Med J 1970;4:214.
    - Ann N.Y. Acad Sci 1968;146:414.
    - Drugs 1999;57:1005-1032. (Revue des indications).

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil