PIPAMPERONE DICHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 11/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    dichlorhydrate de 1'-[3-(p-fluorobenzoyl)propyl]-[1,4'-bipipéridine]-4'-carboxamide

    Ensemble des dénominations

    BANM : PIPAMPERONE HYDROCHLORIDE
    CAS : 2448-68-2
    autre dénomination : DICHLORHYDRATE DE PIPAMPERONE
    autre dénomination : FLOROPIPAMIDE HYDROCHLORIDE
    rINNM : PIPAMPERONE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PIPAMPERONE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. NEUROLEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTIEMETIQUE (principale certaine)

    4. ADRENOLYTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antiémétique par action au niveau des chémorécepteurs de la Trigger Zone.
      Blocage des effets centraux des catécholamines.
      Dépression de la formation réticulée antérieure.

    Effets Recherchés

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principal)

    2. NEUROLEPTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. NEVROSE (principale)

    2. PSYCHOSE CHRONIQUE (principale)

    Effets secondaires

    1. SOMNOLENCE (CERTAIN )

    2. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL (CERTAIN )

    3. ASTHENIE (CERTAIN )

    4. DEPRESSION (CERTAIN )

    5. SEDATION (CERTAIN )

    6. INDIFFERENCE (CERTAIN )

    7. PALEUR (CERTAIN )

    8. FIEVRE (CERTAIN )

    9. INSOMNIE (CERTAIN )

    10. HYPERSUDATION (CERTAIN )

    11. SIALORRHEE (CERTAIN )

    12. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    13. VERTIGE (CERTAIN )

    14. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN )

    15. POIDS(DIMINUTION) (CERTAIN )

    16. HYPERALGIE (CERTAIN )

    17. PARESTHESIE (CERTAIN )

    18. TACHYCARDIE (CERTAIN )

    19. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN )

    20. MONOCYTOSE (CERTAIN )

    21. DYSKINESIE TARDIVE (CERTAIN RARE)
      Survenant à l'arrêt d'un traitement au long cours.

    Précautions d'emploi

    1. SENILITE

    2. ANESTHESIE GENERALE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE

    3. ARTERIOPATHIE CEREBRALE SEVERE

    4. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    5. SYNDROME PYRAMIDAL

    6. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale :

    *Troubles caractériels :
    - Adulte : quarante à cent vingt milligrammes par jour en traitement progressif.
    - Sujet âgé : dix milligrammes par jour augmentés de dix milligrammes jusqu'à un maximum de quarante à quatre-vingts milligrammes par jour.
    - Enfant : dix milligrammes par jour augmentés de dix milligrammes jusqu'à un maximum de quatre-vingt milligrammes par jour.

    *Psychoses chroniques :
    - Traitement hospitalier : cent soixante à quatre cents milligrammes par jour.
    - Traitement ambulatoire : cent soixante à deux cent quarante milligrammes par jour.

    *Troubles du sommeil :
    - Adulte : vingt à quatre-vingts milligrammes par jour (dose progressive par paliers de vingt milligrammes).
    - Sujet âgé : vingt à quatre-vingts milligrammes par jour (dose progressive par paliers de dix milligrammes).

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil