HEXYLRESORCINOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    HEXYL-4 BENZENEDIOL-1,3

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : HEXYLRESORCINE
    autre dénomination : ST 37
    bordereau : 936

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principale certaine)

    4. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    5. NEMATODES (principale certaine)

    6. ANTISEPTIQUE URINAIRE (secondaire certaine)

    7. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur la membrane cellulaire: perte de la perméabilité sélective de la membrane par changement de ses propriétés physiques; cette action membranaire des phénols est due à la coexistence d'une partie lipophile et d'une partie hydrophile.Á
      Inactivation enzymatique et dénaturation protéique qui donne des protéinates insolubles.

    2. secondaire
      La chaine aliphatique droite en 6 carbones augmente l'activité antiseptique.
      Action antihelminthique: pénètre le parasite et provoque la paralysie de ses muscles; actif contre les nématodes (ascaris lumbicoïdes, ankylostomia duodenale, necator americanus, trichuris trichiura, enterobius vermicularis) et les cestodes (hymenolepis nana).

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principal)

    2. SPERMICIDE (principal)

    3. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (accessoire)

    4. ANTISEPTIQUE URINAIRE (accessoire)

    5. ANTHELMINTHIQUE (accessoire)

    6. ASCARIS (accessoire)

    7. ANKYLOSTOMES (accessoire)

    8. HYMENOLEPIS NANA (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION CUTANEOMUQUEUSE (principale)

    2. CONTRACEPTION LOCALE (principale)
      Action spermicide.

    3. INFECTION INTESTINALE (secondaire)

    4. INFECTION URINAIRE (secondaire)

    5. OXYUROSE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. IRRITATION CUTANEE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      APPLICATION LOCALE

      Condition(s) Favorisante(s) :
      CONCENTRATION ELEVEE

    2. IRRITATION MUQUEUSE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      APPLICATION LOCALE

      Condition(s) Favorisante(s) :
      CONCENTRATION ELEVEE

    3. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)
      Par hypersensibilité.

    4. INTOLERANCE DIGESTIVE (CERTAIN FREQUENT)

    5. METHEMOGLOBINEMIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ENFANT
      TRAITEMENT PROLONGE

      Par analogie avec la résorcine.

    Précautions d'emploi

    1. NOURRISSON

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRODUODENAL

    2. HYPERSENSIBILITE
      Aux phénols.

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.
    Dose usuelle par voie orale:
    * Helminthiase:
    - chez l'adulte et l'enfant de plus de 10 ans:
    Un gramme en 1 prise le matin à jeun.
    - chez l'enfant de moins de 10 ans:
    Cent milligrammes par année d'âge en une prise le matin à jeun.
    Purgation saline 2 heures après, jeûne pendant 5 heures.

    * Ascaridiose: la cure peut être répétée 3 à 7 jours après si nécessaire.
    * Ankylostomiase: 3 cures à 3 jours d'intervalle.
    * Hymenolepsis nanna: une cure par semaine pendant 3 semaines.

    Utilisable par voie locale en antiseptique externe: solution à 1 pour mille.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Partiellement résorbé par le tube digestif.
    Elimination
    Voie rénale.
    Environ 30% de la dose ingérée est éliminé dans les urines.
    Voie fécale:
    Environ 70% de la dose.

    Bibliographie

    Disinfection sterilization and preservation, Lea and Febiger, Philadelphia 1968.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil