MEDIFOXAMINE FUMARATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    fumarate de N,N-diméthyl-2,2-diphénoxyéthylamine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 16604-45-8 DCIMr : FUMARATE DE MEDIFOXAMINE
    autre dénomination : FUMARATE DE MEDIFOXAMINE
    bordereau : 1663
    code expérimentation : LG-152

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : MEDIFOXAMINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTIDEPRESSEUR (principale certaine)

    3. TRANQUILLISANT (principale certaine)

    4. SEDATIF (principale certaine)

    5. ANTIHISTAMINIQUE (secondaire certaine)

    6. ANTISEROTONINE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Mécanisme d'action incomplètement élucidé, différent du mécanisme des IMAO et des tricycliques.

    Effets Recherchés

    1. ANTIDEPRESSEUR (principal)

    2. ANXIOLYTIQUE (accessoire)
      L'efficacité clinique n'a pas été clairement démontrée.

    Indications Thérapeutiques

    1. DEPRESSION (principale)

    2. ANXIETE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. URTICAIRE (CERTAIN RARE)

    2. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    3. SOMNOLENCE (CERTAIN TRES RARE)

    4. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    5. ACCES MANIAQUE (CERTAIN )

    6. MALAISE (CERTAIN TRES RARE)

    7. FIEVRE (A CONFIRMER )
      Fièvre prolongée, oscillante, disparaissant à l'arrêt du traitement :
      - Presse Med 1996;25:127.

    8. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    9. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    10. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    11. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN RARE)

    12. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    13. HEPATITE FULMINANTE (A CONFIRMER )
      3 cas décrits :
      - Prescrire 1999;19:591-592.

    14. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      - Prescrire 1999;19:591-592.

    15. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN RARE)
      36 cas rapportés à la pharmacovigilance française :
      - Prescrire 1999;19:591-592.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      Risque de somnolence.

    2. UTILISATEUR DE MACHINE
      Risque de somnolence.

    3. EPILEPSIE
      Il peut être nécessaire d'adapter la posologie du traitement anticomitial (abaissement du seuil épileptogène).

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE

    2. GLAUCOME A ANGLE FERME

    3. GROSSESSE

    4. ALLAITEMENT

    5. ENFANT

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte : cent à cent cinquante milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1 heure(s)

    Absorption
    Résorbé par le tractus digestif.
    Pic plasmatique en 45 min après administration per os.
    Demi-Vie
    La demi-vie est d'environ 1 heure.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil