INSULINE DE BOEUF

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations

    matière première : origine bovine (DPhM92)
    sel ou dérivé : INSULINE DE PORC
    sel ou dérivé : INSULINE HUMAINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : INSULINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPOGLYCEMIANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Interaction avec des récepteurs de la membrane cellulaire; blocage de la glycogénolyse hépatique (inhibition de la glucose-6-phosphatase), augmente la pénétration du glucose dans le foie, le tissu adipeux et le muscle, augmente le passage transmembranaire des amino-acides et stimule l'anabolisme protidique; réduit la lipolyse, facilite la pénétration intracellulaire des phophates et du potassium.

    Effets Recherchés

    1. HYPOGLYCEMIANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DIABETE INSULINODEPENDANT (principale)

    2. COMA DIABETIQUE (principale)

    3. COMA ACIDOCETOSIQUE (principale)

    4. COMA HYPEROSMOLAIRE (principale)

    5. TUBAGE GASTRIQUE (secondaire)
      Stimulation de la secrétion gastrique par l'hypoglycémie.

    Effets secondaires

    1. GLYCEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES
      SURDOSAGE

    2. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    4. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. LIPODYSTROPHIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE SOUS-CUTANEE
      TRAITEMENT PROLONGE

      Modifie la résorption de l'insuline.

    6. RHABDOMYOLYSE (A CONFIRMER )
      Un cas, lors d'une administration intraveineuse :
      - Ann