CHINIOFON

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 3/5/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    MELANGE DE QUATRE PARTIES EN POIDS D'ACIDE HYDROXY-8 IODO-7 QUINOLEINESULFONIQUE-5 ET D'UNE PARTIE EN POIDS D'HYDROGENOCARBONATE DE SODIUM

    Ensemble des dénominations

    DCF : CHINIOFON
    DCIR : CHINIOFON
    autre dénomination : IODOQUINOLEINE SODIQUE
    autre dénomination : MEDITRENE
    autre dénomination : QUINIOFON
    bordereau : 1492
    sel ou dérivé : HYDROXY-8 IODO-7 QUINOLEINE-SULFONIQUE-5 ACIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. AMOEBICIDE (principale certaine)

    2. AMOEBICIDE DE CONTACT (principale certaine)

    3. ENTAMOEBA HISTOLYTICA (principale certaine)

    4. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    5. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principale certaine)

    6. ANTIPROTOZOAIRE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur les amibes présentes dans le tube digestif (formes mobiles et kystiques d'entamoeba dysenteriae).
      Action sur les bactéries pathogènes associées.

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principal)

    2. AMOEBICIDE (principal)

    3. AMOEBICIDE DE CONTACT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. AMIBIASE INTESTINALE (principale)

    2. ENTEROCOLITE (principale)

    Effets secondaires

    1. DIARRHEE (CERTAIN )

    2. NAUSEE (CERTAIN )

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    4. PRURIT ANAL (CERTAIN )

    5. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE (CERTAIN )

    6. NEVRITE OPTIQUE (A CONFIRMER )

    7. NEUROPATHIE PERIPHERIQUE SENSITIVOMOTRICE (A CONFIRMER )

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. HYPERTHYROIDIE

    Contre-Indications

    1. INTOLERANCE A L'IODE

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.
    Dose usuelle par voie orale:
    Deux cent vingt milligrammes à un gramme 3 fois par jour.
    - par voie rectale:
    Un à cinq grammes par jour.
    Eviter les traitements prolongés; bilan hépatique au moindre doute d'effet secondaire.
    Suspendre le traitement en cas d'apparition de signes visuels ou neurologiques.-

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Très peu résorbé par le tube digestif.
    Métabolisme
    Libération d'iode.
    Elimination
    Voie rénale.
    Elimination lente, environ 48 h.
    Voie fécale:
    elimination lente, environ 48 h.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil