PIRETANIDE

Introduction dans BIAM : 20/1/1993
Dernière mise à jour : 23/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    acide phénoxy-4 (pyrrolidinyl-1)-3 sulfamoyl-5 benzoïque

    Ensemble des dénominations


    CAS : 55837-27-9 DCI : PIRETANIDE
    USAN : PIRETANIDE
    bordereau : 2947
    code expérimentation : HOE 118
    rINN : PIRETANIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II
    Remarque sur le regime : JO 21/11/1991

    Proprietés Pharmacologiques

    1. DIURETIQUE (principale certaine)

    2. DIURETIQUE DE L'ANSE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Diurétique d'action puissante et rapide provoquant l'élimination de sodium et de chlorure par inhibition de leur réabsorption au niveau de la branche ascendante de l'anse de Henlé.
      Possèderait une activité vasorelaxante extra-rénale dont le rôle reste à préciser.

    Effets Recherchés

    1. DIURETIQUE (principal)

    2. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    2. RETENTION HYDROSODEE (à confirmer)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    3. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    4. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    5. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    6. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    7. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    8. POLYURIE (CERTAIN RARE)

    9. POLLAKIURIE (CERTAIN RARE)
      La fréquence des mictions n'est que modéremment accrue ce qui facilite l'observance :
      - Therapie 1995;50:47-52.

    10. DOULEUR LOMBAIRE (CERTAIN RARE)

    11. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    12. CRAMPE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INSUFFISANCE RENALE

    13. RASH (CERTAIN TRES RARE)

    14. NATREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    15. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    16. MAGNESEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Par augmentation de l'élimination rénale du magnesium :
      - Am J Med 1994;96:63-76.

    17. CALCIURIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    18. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Habituellement modérée.

    19. ALCALOSE METABOLIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    20. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN TRES RARE)

    21. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    22. HEPATITE CYTOLYTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Gastroenterol Clin Biol 1995;19:444-445.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Rat, souris, lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. CIRRHOSE

    3. INSUFFISANCE RENALE
      Diminution de l'effet diurétique.

    4. DIABETE

    5. GOUTTE(ANTECEDENT)

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. ENFANT
      Information manquante.

    4. HYPOVOLEMIE

    5. HYPONATREMIE

    6. HYPOKALIEMIE

    7. ALLERGIE AUX SULFAMIDES

    8. ALLERGIE A CETTE SUBSTANCE

    9. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    10. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    ADULTES : six milligrammes par jour en une prise d'une forme à libération prolongée.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 40 à 60 minute(s)
    - 2 - ELIMINATION 80 % voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale
    - 4 - REPARTITION 96 % lien protéines plasmatiques

    Absorption
    Pic plasmatique 1 à 2 heures après une prise orale.
    Biodisponibilité voisine de 80 %.
    Absence d'effet de premier passage hépatique.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques voisine de 96 % (principalement sur l'albumine), réduite chez l'insuffisant hépatique.
    Demi-Vie
    La demi-vie est de une heure après administration orale et de 40 minutes après administration intraveineuse.
    La demi-vie est allongée en cas d'insuffisance rénale, mais partiellement compensée par une augmentation de l'élimination extra-rénale. Elle n'est modifiée ni chez le sujet âgé ni chez l'insuffisant cardiaque.

    Métabolisme
    Très peu métabolisé.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    Plus de 80 % de la dose administrée sont éliminés dans les urines, principalement sous forme inchangée.
    (VOIE FECALE)
    Moins de 20 % de la dose administrée sont éliminés dans les fèces.
    (DIALYSE)
    Très peu dialysable.

    Bibliographie

    - Clin Pharmacokinet 1987;13:254-266.
    - Drug 1985;29:489-530.
    - Brochure produit EURELIX 1992, Laboratoires Hoechst. (CREATION) *

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil