DOPEXAMINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 7/12/1994
Dernière mise à jour : 31/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 4-[2-[[6-[(2-phenéthyl)amino]hexyl]amino]éthyl]pyrocatéchol

    Ensemble des dénominations

    BANM : DOPEXAMINE HYDROCHLORIDE
    CAS : 86484-91-5
    DCIMr : CHLORHYDRATE DE DOPEXAMINE
    USAN : DOPEXAMINE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE DOPEXAMINE
    bordereau : 3025
    code expérimentation : FPL-60278AR
    rINNM : DOPEXAMINE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DOPEXAMINE
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 14/01/93

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. STIMULANT DOPAMINERGIQUE (principale certaine)

    4. STIMULANT BETA 2 ADRENERGIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'activité inotrope positive serait la conséquence d'une inhibition de la recapture des catécholamines, d'une stimulation des récepteurs bêta-2 cardiaques et d'une activation sympathique réflexe à la baisse tensionnelle.
      Augmente le rythme cardiaque.
      Provoque une baisse de la post-charge cardiaque par stimulation des récepteurs bêta-2 vasculaires.
      Provoque une vasodilatation rénale et une amélioration de la diurèse par stimulation des récepteurs dopaminergiques DA1.
      Augmente le débit sanguin hépatosplanchnique.
      Ne possèderait qu'une faible affinité pour les récepteurs bêta-1 et pas d'affinité pour les récepteurs alpha.
      N'augmenterait que peu la consommation d'oxygène par le myocarde et n'exercerait pas de propriétés arythmogènes.

    Effets Recherchés

    1. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (principal)

    2. VASODILATATEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE AIGUE (principale)
      Poussées d'insuffisance cardiaque chronique ou défaillance post-opératoire.

    2. CHIRURGIE DIGESTIVE(PREPARATION) (à confirmer)
      Diminution de la fréquence des lésions infflammatoires de la muqueuse gastrique.
      Perfusion IV débutant 2 à 12h avant une intervention de chirurgie abdominale majeure et durant jusqu'à 24h après :
      - Crit Care Med 1999;27:2038-2039.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    3. EXTRASYSTOLE VENTRICULAIRE (CERTAIN RARE)

    4. ANGOR (CERTAIN RARE)

    5. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    6. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    7. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    8. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    9. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    10. FIBRILLATION AURICULAIRE (CERTAIN RARE)

    11. DYSPNEE (CERTAIN RARE)

    12. FLUSH (CERTAIN RARE)

    13. PALPITATION (CERTAIN TRES RARE)

    14. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    15. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Réduction d'environ 0,5 mmol/l.

    16. THROMBOPENIE (CERTAIN RARE)
      Réduction de 10 à 15% du nombre de plaquettes.

    17. LEUCOCYTOSE (CERTAIN RARE)

    18. FIBRILLATION VENTRICULAIRE (A CONFIRMER )

    19. TACHYCARDIE SUPRAVENTRICULAIRE (A CONFIRMER )

    20. PERFORATION COLIQUE (A CONFIRMER )

    21. HEMORRAGIE GASTRO-INTESTINALE (A CONFIRMER )

    22. INFARCTUS DU MYOCARDE (A CONFIRMER )

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. HYPOVOLEMIE
      Corriger avant l'administration de dopéxamine.

    2. DIABETE
      Risque d'hyperglycémie.

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      Réduire la posologie.

    4. HYPOKALIEMIE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. PHEOCHROMOCYTOME

    4. CARDIOMYOPATHIE OBSTRUCTIVE

    5. RETRECISSEMENT AORTIQUE

    6. THROMBOPENIE

    7. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en perfusion intraveineuse : débuter par un demi microgramme par kilogramme de poids corporel et par minute et augmenter en cas de besoin par incrément de un microgramme par kilogramme et par minute jusqu'à un maximum de quatre à six microgrammes par kilogramme de poids corporel et par minute.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 10 minute(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Administrée en perfusion veineuse.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination plasmatique est d'environ 10 minutes.
    Métabolisme
    Métabolisée par 0-méthylation et sulfoconjugaison.
    Elimination
    *Voie rénale : éliminée principalement dans les urines sous forme métabolisée.

    Bibliographie

    - Am J Cardiol 1988;62:9C-17C.
    - Drugs 1990;39:308-330.
    - Ann Fr Anesth Reanim 1993;12:308-320.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil