ABCIXIMAB

Introduction dans BIAM : 14/11/1995
Dernière mise à jour : 18/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    immunoglobuline G1,anti-(intégrine alfaIIbû3 humaine)fragment Fab(chaîne g1 de l'anticorps monoclonal chimérique homme-souris c7E3 clone p7E3V(H)hC(gamma1)disulfure avec la chaîne(k) de l'anticorps monoclo. chimérique homme-souris c7E3 clone p7E3V(k)hC(k)

    Ensemble des dénominations

    BAN : ABCIXIMAB
    CAS : 143653-53-6
    DCIR : ABCIXIMAB
    USAN : ABCIXIMAB
    bordereau : 3036
    code expérimentation : Fab c7E3
    dci : abciximab
    liste DCIp : 70
    liste DCIr : 34
    rINN : ABCIXIMAB

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 14/02/2001

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (principale certaine)
      - Circulation 2000;101:2690-2695.

    2. ANTITHROMBOTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Anticorps monoclonal murin humanisé qui inhibe l'agrégation plaquettaire en bloquant les récepteurs GPIIb/IIIa à la surface de la membrane plaquettaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (principal)

    2. ANTITHROMBOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANGIOPLASTIE CORONAIRE(ADJUVANT) (principale)
      Angioplastie coronarienne transluminale percutanée.
      Malades à haut risque de thrombose coronarienne aiguë, en complément de l'aspirine et de l'héparine.
      Efficacité confirmée par une étude randomisée chez plus de 2000 patients ayant subi une angioplastie coronaire avec ou sans pose de stent :
      - Lancet 1998;352:81.
      - Lancet 1998;352:87-92.
      Réduction du risque d'infarctus (en association avec l'héparine) :
      - Circulation 1998;97:1912-1920.
      3 études totalisant 525 malades ; réduction de la fréquence des thromboses aigües ou des resténoses après pose d'un stent:
      - Therapie 1998;53:341-347.
      Etude randomisée de 438 malades. Résultats positifs (sur les risques de mort, récidive ou nécessité de revascularisation d'urgence) au bout d'un mois mais non de 6 mois:
      - Circulation 1998;98:734-741.
      Utilisation dans les sténoses coronaires (éditorial):
      - Lancet 1998;352:81-82.
      Etude de 1332 malades dont 63 avaient une obstruction post angioplastie coronaire; amélioration importante après angioplastie itérative associée à l'abciximab:
      - Am Heart J 1999;137:234-240.
      L'élévation du taux sérique de troponine T (marqueur de la formation de thrombine), permettrait de sélectionner, parmi les malades atteints d'angor instable, ceux chez qui l'abciximab serait particulièrement efficace en association à l'angiopla